L’accessoiriste Hori vient d’annoncer les premières cartes microSD officielles pour la Nintendo Switch. Elles sont vendues à prix d’or et donc peu recommandable.

Hori est un accessoiriste japonais spécialisé dans le jeu vidéo qui a en particulier l’habitude de proposer ses produits pour les consoles de Nintendo. C’est à lui que l’on devait les premières informations sur les accessoires prévus pour la Nintendo Switch.

Il semblerait que la marque ait signé un contrat juteux avec Nintendo puisque Hori vient d’annoncer la commercialisation de carte microSD avec le logo officiel de la Nintendo Switch. Il pourrait même s’agir des cartes mémoire qui seront vendues avec l’appui de Nintendo. Il faut dire qu’avec seulement 32 Go de stockage interne, la Nintendo Switch aura rapidement besoin d’une carte externe, surtout si les utilisateurs décident d’acheter leurs jeux sur la boutique dématérialisée de Nintendo.

 

Des cartes à prix d’or, pour des performances classiques

Le site de Hori indique quel sera le prix de vente au Japon de ces nouvelles cartes, annoncées avec des capacités de 16 et 32 Go de stockage. La carte microSD Hori 16 Go en class 10 et UHS 1, sera ainsi lancé à 2 138 yens soit 17,5 euros, et la carte 32 Go sera lancé à 3 758 yens soit 30 euros environ.

Ces prix sont bien au-dessus du marché puisque l’on trouve des cartes micro SD de 16 Go avec des caractéristiques similaire à moins de 8 euros en France. Il ne s’agit pas d’un écart de prix entre le marché japonais et le marché français puisque une carte micro SD 32 Go se trouve à 1 480 yens sur Amazon, c’est plus de deux fois moins que le prix annoncé par Hori.

Les performances annoncées par Hori ne sont d’ailleurs pas exceptionnelles. La carte 32 Go devrait au mieux proposer 80 Mo/s en lecture et 15 Mo/s en écriture. Une micro SD de SanDisk au même prix sur Amazon promet 95 Mo/s en lecture et 90 Mo/s en écriture.

 

N’importe quelle carte fonctionnera sur Switch

Attention donc à ne pas tomber dans le panneau d’une carte microSD que l’on imaginerait plus performante ou offrant une meilleure compatibilité avec la Nintendo Switch, simplement parce qu’elle porte la marque de la console.

Privilégiez l’achat d’une carte microSD avec de bonnes performances, mais venant d’un autre fabricant qui proposera sans doute un meilleur prix. Cela permettra d’ailleurs d’obtenir une carte de plus grande capacité, car 16 ou 32 Go semble léger pour l’usage d’une console où les jeux peuvent facilement peser au moins 10 Go l’unité.

Quoi qu’il en soit, la Nintendo Switch sera capable de formater n’importe quel microSD et il n’est pas obligatoire d’acheter une carte annoncée comme compatible ou portant le logo de la console.

À lire sur FrAndroid : Cartes microSD : tout comprendre sur leur compatibilité (variable) avec Android