Miraxess et Auxens veulent démocratiser le mode PC, en proposant une solution clé en main prometteuse aux fabricants de smartphones.

Le mode PC pourrait bien finir par devenir intéressant, à la faveur de deux start-ups françaises, qui ont annoncé mardi un partenariat fructueux. Miraxess et Auxens ont profité hier du CES Unveiled Paris, en prélude au CES 2018, pour annoncer une nouvelle solution Android Desktop.

Miraxess est le fabricant du Mirabook, un lapdock permettant de transformer un smartphone Android en ordinateur portable est Auxens est l’éditeur d’Oxi, une solution logicielle adaptant l’interface.

Mira : mieux que DeX et EMUI Desktop

Ces deux sociétés complémentaires se sont associées pour concevoir Mira, une solution tout-en-un plus prometteuse que Samsung DeX ou que Huawei EMUI Desktop. Le principal inconvénient de ces deux solutions est qu’elles transforment les smartphones en ordinateurs fixes, une catégorie délaissée, mais pas en ordinateur portable.

Mira permet de relier le smartphone à un écran, un clavier et une souris, mais il est aussi et surtout compatible avec le Mirabook, un appareil qui ressemble à un ordinateur portable conventionnel, avec un écran Full HD de 13,3 pouces, un clavier, un touchpad et une batterie, mais dépourvu des composants internes d’un PC portable.

Et contrairement aux solutions de Samsung et de Huawei, Mira peut aussi fonctionner sans fil, par le biais d’un récepteur exploitant le standard Miracast, tel que le Microsoft Wireless Display Adapter.

Ces combinaisons répondent à notre avis bien mieux aux usages des consommateurs. Les smartphones modernes sont certes puissants, mais Android ne s’adapte toujours pas parfaitement aux usages d’un ordinateur, si bien que ces modes PC conviennent à une utilisation d’appoint, plutôt en mobilité, en complément d’un ordinateur principal plus puissant, fixe ou portable.

Disponibilité

Le Mirabook n’est compatible qu’avec de rares smartphones offrant déjà un mode PC, tel que le Huawei Mate 10 Pro. Quant à Oxi, il était jusqu’à présent proposé sous la forme d’une ROM alternative compatible avec une minorité de smartphones.

Mira vise quant à lui à démocratiser le mode PC. Mais Miraxess et Auxens ne proposeront pas directement leur solution aux consommateurs, ils proposeront aux fabricants de l’intégrer à leurs smartphones. Les deux sociétés n’annonçaient aucun partenariat au CES Unveiled Paris, espérons qu’ils auront du nouveau au CES 2018.

À lire sur FrAndroid : On a essayé le mode PC du Huawei Mate 10 Pro : comparatif avec Samsung DeX