BMW vient d’annoncer l’intégration des systèmes Android Auto de Google et Car Play d’Apple dans les futurs modèles de voitures de la marque. Une bonne nouvelle pour les conducteurs d’une BMW, même si cette nouveauté ne concerne pas les modèles déjà commercialisés.

BMW i8

Longtemps, BMW avait refusé d’intégrer les systèmes Android Auto de Google et Car Play d’Apple dans ses voitures, de peur que les géants du web ne récupèrent des données confidentielles et utiles sur les conducteurs et la voiture. Mais la position de BMW sur le sujet vient de changer, comme l’a annoncé Harald Krüger lors de l’annonce des résultats financiers de la marque. Ainsi, tous les futurs modèles de BMW seront dotés du support d’Android Auto et de Car Play, les deux systèmes embarqués de Google et Apple.

 

Le numérique de plus en plus présent chez BMW

Harald Krüger a justifié ce choix par la place grandissante que prenait le numérique chez BMW, que ce soit lors de la production, mais aussi pour les clients de la marque. BMW a donc pris la décision d’intégrer ces deux systèmes afin de faciliter l’utilisation d’un smartphone au sein des voitures de la marque puisque le système embarqué iDrive est parfois insuffisant pour répondre à tous les besoins. Il était temps puisque de nombreux concurrents commencent à intégrer les deux systèmes. Toutefois, les constructeurs allemands sont toujours prudents, comme l’a prouvé Porsche en intégrant seulement Car Play et non pas Android Auto dans les dernières 911 Carrera et Carrera S.

BMW

La crainte de l’espionnage par Google

Les constructeurs craignent en effet que Google ne récupère des données sensibles liées au fonctionnement des voitures. Cette ligne de défense peut se comprendre, puisque Google va devenir, sur le long terme, un concurrent des constructeurs automobiles avec la Google Car. Les constructeurs peuvent toutefois difficilement se passer des services de Google comme Google Maps. C’est d’ailleurs pour cette raison que les fabricants allemands (Audi, BMW et Daimler) ont racheté Here Maps : ils cherchent à obtenir davantage d’indépendance dans le domaine de la cartographie.