Ford profite du CES 2016 pour annoncer que tous ses prochains modèles — du moins ses modèles américains — supporteront à la fois Android Auto mais aussi CarPlay grâce à Sync Connect, le système présent à bord des voitures. Les propriétaires d’une voiture sortie l’année dernière y auront également droit grâce à une mise à jour.

Ford, qui entretient décidément de très bonnes relations avec Google, a décidé d’emboiter le pas à BMW. Le constructeur d’automobile américain a annoncé que tous ses véhicules qui sortiront cette année (les modèles dits « 2017 ») et équipés d’un ordinateur de bord Sync 3 pourront profiter d’une compatibilité avec Android Auto et CarPlay. La première automobile à en profiter sera la Ford Escape 2017. Pour les acheteurs d’un véhicule de 2015, Ford promet une mise à jour de l’ordinateur durant le courant de l’année. Des promesses qui ne concernent pour l’instant que les Américains, du moins pour l’instant, puisque rien n’est précisé pour les utilisateurs européens.

Évidemment, pour parvenir à proposer ces compatibilités avec Android Auto et CarPlay, Ford se contente simplement de permettre aux ordinateurs de bords de ses véhicules de charger le système d’exploitation du choix de l’utilisateur. Le constructeur américain proposera toujours par défaut ses propres services par l’intermédiaire d’Appsync, qui permet d’afficher quelques applications installées sur un smartphone sur l’ordinateur de bord de la voiture. Tous ces systèmes d’exploitation ont toutefois un point commun : ils se contrôlent par l’intermédiaire de la voix. Pour ce faire, un bouton est placé sur le volant, afin d’activer les commandes vocales.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

L’ordinateur de bord Ford SYNC 3 avec AppLinkapple

Retrouvez toute l'actualité du CES 2016 →