Le géant automobile américain General Motors vient d’annoncer le rachat de Cruise Automation, une start-up spécialisée dans les technologies pour les voitures autonomes. Ce rachat intervient quelques mois après un investissement massif dans Lyft, le principal concurrent d’Uber aux États-Unis et le rachat d’une entreprise de chauffeurs privés. General Motors deviendra-t-elle, à terme, une entreprise de transport autonome de personnes ?

Chevrolet camaro SS

Le groupe automobile américain General Motors est connu du grand public en Europe grâce à des modèles phares, chez Chevrolet (la fameuse Camaro), Cadillac mais aussi GMC avec ses imposants SUV que l’on voit souvent dans les séries américaines. L’entreprise vient de racheter Cruise Automation, une start-up qui a fait de la voiture autonome sa spécialité. L’entreprise – dont le cofondateur, Kyle Vogt, a aussi lancé Twitch – développe des solutions technologies permettant aux voitures de se passer de conducteur, avec une conduite autonome, à l’image des Google Car ou plus partiellement de l’Autopilot chez Tesla.

 

Une voiture totalement autonome

La solution de Cruise repose sur trois éléments : des radars, des caméras et l’intelligence artificielle sous la forme d’un puissant ordinateur. L’entreprise fait partie des 11 chanceux ayant le droit de faire rouler des voitures autonomes en Californie. Elle restera indépendante de GM, mais bénéficiera d’une importante rentrée d’argent – les médias américains parlent d’un milliard de dollars – alors que l’entreprise fonctionnait jusqu’à présent sur un investissement de 19 millions de dollars. De quoi permettre de faire entrer rapidement GM sur le marché de la voiture autonome.

 

GM, futur concurrent d’Uber ?

Ce rachat intervient quelques mois après l’investissement de 500 millions de dollars de General Motors au sein de Lyft, le concurrent d’Uber qui teste lui aussi les voitures autonomes. Le constructeur automobile a également racheté Sidecar, un service de transport de personnes. General Motors serait donc prêt pour l’arrivée des voitures autonomes, ainsi que des services autonomes de transports de personnes qui risquent de remettre en cause le fait que chaque foyer détienne un ou plusieurs véhicules, surtout aux États-Unis.

La Google Car prête à concurrencer Uber en 2016 ?