Le groupe automobile allemand BMW vient d’annoncer avoir noué un partenariat avec HTC en vue de l’utilisation de son casque de réalité virtuelle lors de la conception des voitures de la marque. Les ingénieurs peuvent chausser le casque de réalité virtuelle pour conduire des prototypes virtuels. Cette fonction sera-t-elle bientôt proposée aux clients pour les aider à sélectionner la finition de leur véhicule ?

HTC Vive BMW

Le HTC Vive est un casque de réalité virtuelle qui s’adresse aux particuliers pour les jeux vidéo ou des activités annexes, comme le visionnage de vidéos en 3D. Mais l’un des plus gros marchés de la réalité virtuelle risque bien d’être celui du domaine professionnel, à l’image de l’utilisation faite par BMW du HTC Vive.

Depuis l’automne, BMW utilise, en interne, des casques de réalité virtuelle Vive reliés à un puissant PC, doté d’un Core i7 et de deux GeForce GTX Titan X. Une configuration qui doit donc dépasser les 3 000 euros et qui est largement plus puissante qu’un PC de joueur. Cette débauche de puissance permet de faire tourner une simulation de conduite basée sur le moteur 3D Unreal Engine 4 avec un débit d’images de 90 FPS. Mais dans quel but ?

Une BMW virtuelle

Le simulateur réalisé par BMW permet aux ingénieurs et aux designers de prendre la place du conducteur d’une BMW qui sillonne les routes. Ainsi, les salariés de l’entreprise peuvent tester, virtuellement, des nouvelles solutions de design, pour vérifier, par exemple, qu’un nouveau tableau de bord optimise ou non le champ de vision du conducteur. L’intérêt du Vive est de permettre au conducteur virtuel de déplacer sa tête au sein de l’habitacle et de ne pas garder une position statique. Pratique pour vérifier qu’un élément de design ne crée par un angle mort dans certaines positions. BMW utilise un véritable habitacle pour permettre à l’utilisateur de la solution de réalité virtuelle de réellement se sentir dans une voiture.

HTC Vive BMW 2

On espère que cette solution sera installée par BMW au sein des concessions à destination des clients. En effet, le choix d’une finition, d’un coloris ou d’une option n’est jamais simple lorsqu’on la voit sur un catalogue ou sur un modèle 3D. Le casque de réalité virtuelle permettrait alors de tester virtuellement les différentes finitions des voitures.

À lire sur FrAndroid : Vidéo : À la (re)découverte du HTC Vive