Le week-end dernier, nous avons testé la Model S de Tesla avec un long trajet, entre Paris et Nice. En attendant le test complet qui devrait arriver d’ici peu dans nos colonnes, voici un avant-goût de nos impressions. Nous avons en effet testé le mode « vitesse démesurée » (ludicrous en anglais) permettant d’abattre le 0 à 100 km/h en à peine 3 secondes. Voici notre vidéo de cette accélération démentielle, en caméra embarquée pour voir la réaction du pilote, mais aussi depuis l’extérieur.

Tesla Model S

La Tesla Model S est une voiture électrique semi-autonome qui n’a pas à rougir face à des super-sportives avec 539 cv, un couple monstrueux de 967 Nm (pour comparaison, ces chiffres sont de 220 cv et 350 Nm sur une Golf GTI) et une vitesse maximale de 250 km/h. Mais le plus impressionnant réside dans le pouvoir d’accélération de la berline.

Malgré ses 2,1 tonnes, la voiture en effet parvient à réaliser un départ arrêté de 0 à 100 km/h en 3,3 secondes dans sa version P90D, voire en 3 secondes seulement avec le mode vitesse démesurée, baptisé ludicrous en anglais. Et c’est justement cette voiture que nous avions ce week-end avec nos confrères de Numerama pour tester la Model S sur une longue distance : un aller-retour entre Paris et Nice en un week-end.

Nous vous préparons actuellement un test complet de la voiture (vous pouvez jeter un œil à notre test de la fonctionnalité de pilotage autonome Autopilot) et pour vous faire patienter, nous vous proposons une vidéo qui montre la force de cette accélération.

Du mode sport au mode démesuré

Le mode vitesse démesurée est déjà une petite expérience pour l’activer. Il faut passer la Model S du mode Sport au mode Démesurée, puis activer la fonctionnalité Puissance maximale. Cette fonction s’active uniquement si la voiture est assez chaude (ou plutôt si les batteries ont eu le temps de chauffer légèrement), c’est-à-dire au bout de quelques minutes de roulage.

On imagine que c’est dans cet état que les batteries peuvent délivrer le plus d’énergie aux deux moteurs et aux quatre roues motrices de la voiture. Une fois l’option activée, le conducteur doit appuyer fermement sur la pédale de frein, ce qui fait apparaître un logo sur le tableau de bord, signe que la voiture est prête à décoller.

Le conducteur – qui devient un pilote l’espace de quelques secondes -, enfonce alors l’accélérateur et sent la voiture se cabrer légèrement, bloquée par les freins. Il suffit ensuite de lâcher la pédale de frein pour lancer une accélération ininterrompue, grâce à l’absence de boîte de vitesse.

 

Une accélération de 1G

Comme on peut le voir sur la vidéo, l’accélération se fait en deux temps. En l’espace d’un quart de seconde, l’arrière de la caisse s’abaisse (sans patiner), ce qui se traduit dans l’habitacle par une sensation de flottement : on sent la voiture accélérer, mais pas de manière franche. Une fois cette première étape passée, la voiture propulse les passagers vers l’arrière avec une force vraiment violente de 1,1G, qui colle littéralement les têtes des passagers de la voiture aux appuie-tête.

À titre de comparaison, l’accélération de l’attraction Rock ‘n’ Roller Coaster au parc Walt Disney Studios équivaut à environ 1G, avec une accélération de 0 à 91 km/h en 2,8 secondes. Autant vous le dire, la conduite lors de cette accélération fulgurante est difficile, voire impossible. Inutile donc de vouloir faire des folies, ce 0 à 100 km/h devra être pratiqué en ligne droite, avec aucun obstacle, à moins d’être un pilote confirmé.

Tesla Model S route

 

Une option à 10 000 euros

La grande question réside dans l’utilité de cette fonctionnalité, tout de même facturée 10 000 euros. De base, la Model S P90D abat le 0 à 100 km/h en 3,3 secondes et il faut donc acheter l’option Vitesse démesurée pour bénéficier d’une accélération 10 % plus rapide. Tesla annonce également que le temps nécessaire pour atteindre les 250 km/h est réduit de 20%. Sur route ouverte, clairement, cette fonctionnalité n’a aucun intérêt, si ce n’est amuser la galerie sur une route départementale vide en accélérant jusqu’à 90 km/h.

 

Une voiture pour la piste ?

Sur piste, l’option est davantage utile, d’autant plus que la Model S dispose d’un comportement sportif vraiment bon. Les moteurs électriques de la Model S ont tout de même la capacité de propulser cette lourde berline à des vitesses élevées de manière très rapide. Pour avoir la même chose, il faut aller voir du côté des super-sportives comme la Lamborghini Aventador, avec son moteur V12 et son prix de vente de plus de 360 000 euros. La Tesla Model S P90D et l’option vitesse démesurée peut s’acquérir à partir d’un tarif de 130 000 euros. Le modèle de base, 70, peut se trouver à partir de 77 000 euros.

Merci à StudioSport pour nous avoir prêté le drone DJI Phantom 4 pour réaliser la vidéo.