Vue sur le Nürburgring, la future hypercar du chinois NextEV montre des ambitions loin d’être virtuelles. De quoi lancer une nouvelle marque électrique en marquant les esprits. Rendez-vous le 21 novembre : nous serons sur place.

nextev-sketch

Les prétendants au titre de « nouveau Tesla » ne manquent pas… On ne compte plus les start-ups aux capitaux chinois qui sont en train de travailler en secret sur la solution de mobilité du futur. Leur plus petit dénominateur commun : une motorisation électrique pour un véhicule autonome et hyper connecté. L’une d’entre elles semble bien prête à sortir du bois. C’est NextEV, surtout connu jusqu’à maintenant pour sa participation au championnat de Formula E. Un prétendant plus que sérieux, avec à sa tête des anciens dirigeants de Ford Europe ou Cisco et un investissement à hauteur d’un milliard de dollars. Le siège est à Shanghai, le centre de design à Munich et la partie recherche et développement est au cœur de la Silicon Valley – what else ?

 

La performance rend sexy

Tesla a commencé sa gamme par des modèles ultra performants pour prouver à la fois la crédibilité de l’électrique comme motorisation fun à conduire et pour montrer son sérieux de constructeur de voitures. NextEV suit un peu ce chemin, mais en version franchement extrême. Un dessin a fuité, suivi d’une photo d’un prototype camouflé, puis de la voiture telle quelle sur le Nürburgring : NextEV va commencer fort, très fort avec une hypercar, un engin aux performances extrêmes et au look exceptionnel.

nextev-nurburgring

nextev-camouflage

 

Le Nürburgring comme juge suprême

Les rumeurs vont bon train : plus de 1 300 ch, moins de 3 s de 0 à 100 km/h, un million de dollars… Et visiblement, une sérieuse envie de records au Nürburgring, le mythique circuit allemand étant le Graal des constructeurs pour prouver leur niveau de performance sur piste. Pour info, le record en électrique est dans les mains de Toyota Motorsport avec un prototype qui a parcouru les 20,8 kilomètres en moins de 7 minutes et 48 s (record absolu pour une voiture de production : Porsche 918 Spyder à 6 minutes et 57 secondes).

Ainsi, contrairement au concept FF Zero1 de Faraday Future, une spectaculaire « Batmobile » qui reste au stade de show-car, Next EV veut produire son bolide. Mais comme Faraday Future, le core business restera bien une voiture pour Monsieur Tout le Monde, pas forcément à acheter mais peut-être à partager, louer ou consommer selon des modes à inventer… Espérons que nous en saurons plus sur ce sujet aussi lors de l’événement programmé à Londres le 21 novembre. Rendez-vous est pris, puisque nous serons de la partie.