Faraday Future, LeSee, NextEV et maintenant Lucid Motors. Voici quelques-unes des marques automobiles avec lesquelles il faudra compter demain, si elles survivent à leur phase de lancement et à la concurrence des dinosaures de l’automobile, toujours vaillants et revigorés par ces nouveaux challengers pleins d’arrogance.

lucid-motors-2

Lucid Motors est le nouveau nom d’une startup automobile spécialisée dans les batteries, Atieva. « Lucid », un nom tout juste dévoilé qui évoque en anglais la lucidité, mais aussi la clarté, la brillance… Tout un programme. Elle va rejoindre les nouveaux prétendants au trône de Tesla dans la catégorie « nouvel arrivant sur le marché des automobiles électriques, autonomes, connectées et partagées ».

 

Des anciens de Tesla et Mazda

Et comme les autres, la société est basée en Californie mais financée par des capitaux chinois (dont LeEco, également derrière LeSee et Faraday Future !) et elle emploie nombre d’anciens employés en provenance d’autres constructeurs, dont, au hasard, Tesla… Ainsi le boss technique de Lucid Motors, Peter Rawlinson, a été le papa de la Tesla Model S. Derek Jenkins, le vice-président du design, vient quant à lui de chez Mazda. Un parcours qui rappelle celui du designer de la Tesla Model S, Franz von Holzhausen, venu lui aussi du constructeur japonais.

lucid-motors

 

 

 

Model S et Classe S en ligne de mire

Alors comment se démarque cette nouvelle marque sortie du chapeau ? Ici, le credo, c’est le luxe. La future limousine est présentée camouflée, mais en bonne compagnie, entre une Mercedes Classe S et une BMW Série 7. Un standing très haut de gamme assumé et, derrière une silhouette assez classique (mais avec un immense et pratique hayon arrière), elle devrait profiter de la flexibilité d’architecture offerte par l’électrique pour offrir un intérieur très spacieux. D’après le site Motortrend, l’habitabilité d’une Mercedes Classe S, version allongée, pour l’encombrement extérieur d’une Classe E.

lucidsedancompared

 

Des écrans et une batterie haute capacité

L’objectif est le très haut de gamme avec tous les raffinements imaginables. Quatre écrans géants entourent le conducteur dans un intérieur évidemment high-tech et très connecté, mais les détails sont encore tenus secrets. Question batteries, la technologie propre au constructeur est censée offrir 20% de densité en plus et le pack de 100 kWh prévu devrait offrir 500 km d’autonomie. Arrivée prévue sur le marché : 2018, avec une voiture de luxe produite dans une nouvelle usine US. Le changement, c’est maintenant (ou pas).lucid-motors-3