Uber, qui a lancé son service de véhicules autonomes à San Francisco en début de semaine doit déjà le stopper, à cause d’une voiture autonome qui a grillé un feu rouge. Un ennui juridique de plus pour la société.

15uber1-master768

À peine son service de véhicules autonomes lancé à San Francisco, Uber est déjà en conflit avec les autorités locales qui lui ont ordonné de stopper immédiatement ce nouveau service.

 

Un véhicule autonome grille un feu rouge

Dans une vidéo de type caméra embarquée, on voit une Volvo XC90 modifiée par Uber, qui grille un feu rouge. En pratique, ce n’est pas le véhicule autonome qui a pris la décision puisque, pour rappel, ces véhicules disposent encore d’un conducteur. Uber a confirmé que la voiture n’était pas en mode autonome mais en mode manuel, conduite par le conducteur. C’est donc lui qui a pris la décision de passer au feu rouge. Cette information, confirmée par un porte-parole d’Uber a mené à la suspension temporaire du conducteur, mais met aussi Uber dans une position délicate.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

 

Pas de permis de la part de l’État de Californie

Cet incident va cependant plus loin, puisqu’il s’avère qu’Uber n’avait pas de permis pour opérer un service de véhicule autonome en Californie. Or, il est indispensable pour chaque société qui veut tester des véhicules autonomes, que ce soit pour un service commercial ou des tests, comme Nvidia qui en a récemment obtenu un. Le directeur juridique du département des immatriculations de Californie a donc indiqué à Uber qu’ils devaient cesser immédiatement toute activité sous peine de poursuites judiciaires.

 

Uber vs taxis

Les péripéties d’Uber prennent une tournure plutôt humoristique quand on apprend que la vidéo embarquée vient apparemment d’un taxi local selon The Examiner. Cette histoire ne fait donc pas les affaires d’Uber qui est déjà embarqué dans plusieurs batailles juridiques en France comme aux États-Unis. D’ailleurs, une écrivaine, qui voyageait dans un taxi à San Francisco a posté sur Twitter une photo d’un Uber autonome qui aurait réalisé un freinage d’urgence pour ne pas percuter le taxi.