Le nouvel Autopilot pourrait arriver bientôt sur tous les véhicules de Tesla dit HW2. Équipés de hardware Nvidia, ces véhicules pourraient recevoir d’ici quelques jours la mise à jour leur donnant accès aux fonctions Autopilot.

Tesla Model X essai (9 sur 9)

Après l’annonce d’Elon Musk, le nouvel Autopilot de Tesla arrive. Dédié aux véhicules équipés de puces Nvidia, aussi désigné sous le nom de HW2 (pour Hardware 2), ce nouvel autopilote va d’abord être distribué sur un petit nombre de Model S et Model X. Il devrait ensuite être activé pour le reste des véhicules si tout se passe bien.

L’Autopilot actif en fin de semaine pour tous les nouveaux véhicules ?

Comme Musk l’avait annoncé le 31 décembre, le nouvel Autopilot devrait déjà être déployé sur un millier de véhicules afin de tester les nouvelles fonctionnalités. Pour rappel, il s’agit d’un Autopilot avancé, d’un système d’avertissement des collisions (Forward Collision Warning) — qui a sauvé la vie d’un utilisateur récemment –, ainsi que de l’Autosteer, un système de conduite assisté par le véhicule, pour le moment disponible uniquement à basse vitesse.

Le fondateur de Tesla indique désormais que si tout se passe bien avec les 1000 premiers véhicules équipés de hardware Nvidia ayant reçu la mise à jour, cette mise à jour pourrait être déployée vers tous les autres d’ici quelques jours.

Enfin, cette mise à jour apporte également une nouvelle fonctionnalité sur les véhicules existants ne disposant pas de composants de chez Nvidia (désignés sous le nom HW1). Cette mise à jour débloquera le mode Ludicrous+ permettant d’accroître encore l’accélération de la Model S P100D.

Concernant les capacités de l’Autopilot de la Model S de Tesla, nous avions eu l’occasion de l’essayer il y a quelques mois.

À lire sur FrAndroid : Autopilot et Tesla Model S : nous avons testé le pilotage automatique