Faraday Future est dans dune situation délicate. L’entreprise, qui rencontre déjà des difficultés financières, est maintenant poursuivie en justice par un de ses prestataires. En effet, le spécialiste des effets spéciaux The Mill Group réclame à la marque près de 2 millions de dollars.

Faraday Future rencontre des difficultés financières, ce n’est pas nouveau. On a maintenant de nouvelles preuves des difficultés rencontrées par l’entreprise. Un sous-traitant, spécialiste des effets spéciaux dans le domaine automobile attaque Faraday Future en justice. Il lui réclame 2 millions de dollars.

The Mill Group, le partenaire effets spéciaux des constructeurs

L’entreprise qui attaque aujourd’hui Faraday Future ne vous dit peut-être rien. Pourtant, The Mill Group, l’entreprise en question, est un nom connu dans le domaine de l’automobile. C’est un spécialiste dans les effets spéciaux à but publicitaire. Un véhicule qui descend d’une montagne dans un timing parfait ? Il y a de fortes chances qu’il s’agisse en fait d’un véhicule spécifique, le « Blackbird » qui peut être utilisé en tant que doublure digitale comme illustré ci-dessous. The Mill Group compte parmi ses clients les plus grands constructeurs, tels que Audi ou Honda par exemple.

Presque 2 millions de dollars d’impayés pour Faraday Future

Selon le site Jalopnik, qui s’est procuré des documents juridiques, The Mill Group réclamerait plus d’1,8 million de dollars à Faraday Future. Les documents n’abordent pas les travaux réalisés spécifiquement. Ils se contentent d’indiquer que The Mill Group a travaillé sur la création de contenus en réalité virtuelle, en réalité augmentée et holographiques. Le document indique que Faraday Future aurait réglé uniquement 20 000 dollars sur une facture d’1 822 750 dollars. Une sacrée ardoise pour l’entreprise qui se présente pourtant comme un Tesla-killer.

À lire sur FrAndroid : CES 2017 : Faraday Future dévoile son EV de 1050 ch, la Tesla Model X tremble