BMW va tester des Séries 7 autonomes dès cette année sur les routes américaines et européennes. L’entreprise allemande a noué un partenariat avec Mobileye (l’ancien partenaire de Tesla) et Intel pour faire rouler 40 limousines sur les routes.

Les grands noms de la high-tech se font une place de plus en plus grande sous les capots des modèles des constructeurs auto. Un exemple typique : l’accord présenté l’été dernier entre Intel, Mobileye et BMW qui représentent respectivement le cerveau, les yeux et le corps qui permettent à une auto de vous conduire toute seule. Le partenariat avait permis de montrer rapidement une BMW i3 autonome, sur scène.

Série 7 : une limousine autonome

Dans la gamme du constructeur premium BMW, c’est la Série 7 qui a été choisie, le vaisseau amiral de la gamme, pour la conduite autonome. Une quarantaine d’exemplaires parcourront les routes européennes et américaines pour des tests en conduite autonome et ce, dès le second semestre de cette année. Un choix qui suit une logique qui date des années 80 : c’est à bord des flagships de Mercedes et BMW que sont apparues tour à tour toutes les innovations, notamment électroniques, au cours des dernières décennies, avant de descendre en gamme au fur et à mesure qu’elles devenaient plus abordables.

 

Un partenariat entre trois grandes entreprises

Ce programme est le résultat du partenariat entre BMW — qu’on ne présente plus —, Intel pour la fourniture du processeur spécifique, nommé GO, et Mobileye pour sa centrale visuelle haute performances EyeQ5 (qui était jusqu’à récemment utilisée par Tesla sur ses Model S et Model X). Intel est aussi en charge de construire une relation entre le véhicule et le cloud qui respecte toutes les exigences de sécurité qu’impose un véhicule en déplacement. Du côté des israéliens de Mobileye, on met l’accent sur la capacité offerte au système pour s’adapter à la circulation sur autoroute bien sûr, mais aussi urbaine.

2021 : une véritable BMW autonome

Ce projet se concrétisera en 2021 avec la BMW iNext, premier modèle d’une série bien longue dédiée à la conduite autonome. Mais le développement commun des trois spécialistes est aussi conçu pour équiper les autres marques du groupe bavarois, comme Mini ou… Rolls-Royce. Pour cette dernière, le comble du chic sera de se passer de chauffeur en habit pour se laisser conduire… (voir ci-dessous)

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

À lire sur FrAndroid : Le CES aurait du être renommé Car Electronics Show, toutes les annonces automobiles du salon