Avec le nouveau mode Ludicrous+, la Tesla Model S P100D atteint les 60 mph (96 km/h) en un temps record. Elle devient la voiture produite en série avec la plus forte accélération.

Les mises à jour peuvent vraiment nous surprendre quelquefois. Samsung a vraiment amélioré la gestion de la mémoire vive sur son Galaxy S7 avec l’arrivée de Nougat. Mais quand Tesla met à jour ses véhicules, il brise des records.

On se souvient de l’annonce de la Model S P100D, qui pouvait passer de 0 à 60 mph en 2,5 secondes. Une annonce suivie par la présentation du SUV de Faraday Future, assurant une telle accélération en 2,39 secondes. Tesla a alors lancé une mise à jour contenant un easter egg, un œuf de pâques, c’est-à-dire un menu caché, permettant en l’occurrence d’activer un nouveau mode d’accélération  « Ludicrous+ ».

Encore plus rapide que prévu

Initialement, Tesla avait prévu que cette mise à jour fasse passer l’accélération à 2,4 secondes. Puis il a été constaté que le mode Ludicrous+ pouvait atteindre les 2,34 secondes.

Mais dans le cadre de leur essai, les professionnels de Motor Trend ont fait encore mieux. Avec les nouvelles jantes allégées « Arachnid » en aluminium forgé, réservées aux meilleurs prescripteurs du programme de parrainage, ils ont effectué un 0 à 60 mph en… 2,275 secondes, établissant ainsi un nouveau record.

Un score que le très réputé Motor Trend n’a jamais relevé sur aucune automobile produite en série. Le mode Ludicrous+ pousse la Tesla dans ses derniers retranchements, un message prévient d’ailleurs lors de son activation qu’il cause une usure accélérée du moteur, de la transmission et de la batterie. Mais il permet de montrer l’avance de l’entreprise sur le reste de l’industrie des automobiles entièrement électriques.

Brian Brantley / Motor Trend

1,4 G, plus fort que la chute libre

La Tesla Model S P100D domine donc tous les véhicules en série sur le 0 à 60 mph, et encore plus sur le 0 à 30 mph, comme le montre le graphique ci-contre. Elle fait subir à ses occupants une accélération supérieure à 1,4 G, c’est-à-dire plus forte que celle qu’on subit en chute libre. Elle perd en revanche l’avantage sur le 0 à 70 mph, au profit d’hypercars concurrentes comme la LaFerrari ou la Porsche 911 Turbo S.

Il faudra probablement attendre un certain temps avant de voir un concurrent dépasser un tel score. À voir si Faraday Future sera le premier à le challenger.

À lire sur FrAndroid : Tesla Model S : 539 cv, 3 secondes, 1G, et nous à l’intérieur