Peugeot SA (PSA) officialise le rachat d’Opel, qui pourrait devenir la marque 100% électrique du groupe.

Marché conclu ! Après quelques semaines seulement de négociations, General Motors revend sa filiale européenne Opel pour 2,3 milliards de dollars. Peugeot SA (PSA) rachète la marque Opel pour 1,4 milliards, Peugeot et BNP Paribas rachètent quant à eux les services de financement européens de l’américain pour 955 millions.

Opel a accumulé 18 milliards de dollars de déficit ces 16 dernières années, mais Peugeot est « confiant » dans sa capacité à « redresser Opel », en faisant « d’importantes économies d’échelle » et « en dégageant des synergies ».

Numéro un en France, le groupe PSA (Peugeot, Citroën, DS) deviendra ainsi numéro deux en Europe, derrière le groupe Volkswagen (Audi, Skoda, Seat) et devant Renault-Nissan.

Exhibition star: The new Opel Ampera-e is celebrating its world premiere at the Paris Motor Show.

Opel, marque 100% électrique de Peugeot ?

Selon des sources du magazine allemand Manager Magazin, cette énième marque du groupe PSA pourrait devenir sa marque 100% électrique.

Opel poursuivrait en fait la stratégie amorcée par ses dirigeants. Il faut dire que le PDG d’Opel, Karl-Thomas Neumann, est un spécialiste. Il a brièvement dirigé les projets d’électrification de Volkswagen, puis il a rejoint Opel, qui lance en Europe la voiture 100% électrique la plus aboutie à ce jour, l’Ampera-E.

On se demande d’ailleurs ce que l’Opel Ampera-E va devenir, sachant que c’est en réalité une Chevrolet Bolt, c’est-à-dire une voiture produite par General Motors, entièrement fabriquée aux États-Unis.

À lire sur FrAndroid : Notre sélection des voitures électriques et autonomes du salon de l’Auto