Renault a mis au point une technologie de pilotage automatique pour ses voitures autonomes capables d’éviter les obstacles en roulant à la même vitesse qu’un pilote d’essai.

Image : Renault

Quand on pense aux voitures autonomes, Renault n’est peut-être pas le premier nom qui vient à l’esprit. Cependant, le constructeur français n’est pas à la ramasse dans ce secteur et travaille sur ses propres modèles depuis plusieurs années. Récemment, comme on peut le lire dans Tech Crunch, le fabricant a même réussi à développer une technologie capable d’éviter des obstacles dans des situations dangereuses en roulant à la même vitesse que les pilotes d’essai professionnels.

Autrement dit, avec sa technologie de conduite autonome, Renault affirme pouvoir atteindre la même habileté qu’un pilote professionnel, dont c’est le métier de prendre le volant tous les jours pour mettre les voitures à l’épreuve. Pour se faire une idée de la chose, la journaliste de Tech Crunch — qui semble être une automobiliste classique — a manœuvré le véhicule à un peu plus de 37 km/h et a terminé sa course dans un cône de signalisation. Le pilote automatique, quant à lui, n’a rencontré aucun souci à plus de 43 km/h.

Inspirée des pilotes professionnels

« Cette technologie est vraiment inspirée des pilotes d’essai professionnels », explique Shad Laws, responsables de la conduite autonome chez Renault. « Malgré l’opinion générale, notre sentiment c’est que les humains sont en réalité des conducteurs assez incroyables. Dans les pays les plus développés, ils peuvent atteindre un taux d’accidents inférieur à un sur 100 millions de miles (160,9 millions de kilomètres). C’est très difficile de faire mieux. Néanmoins, atteindre et surpasser ce benchmark est essentiel pour assurer la sécurité et réaliser le rêve de nos voitures autonomes », affirme-t-il.

Rappelons que Renault souhaite lancer 15 modèles de voitures avec différents degrés d’autonomie d’ici 2022. De leur côté, Waymo (Alphabet) a mis en circulation ses premiers taxis autonomes et le Français Navya devrait rapidement en faire de même.

À lire sur FrAndroid : Historique : Waymo met en circulation les 1ers taxis autonomes, Navya sur les rangs