Avec son design accrocheur et ses dimensions, la Nintendo Switch semblait être une tablette capable de rivaliser avec l’iPad et les tablettes Android. Il n’en est rien, elle sera livrée sans navigateur Web, au départ, et elle ne pourra accéder à aucun service de SVOD.

La Nintendo Switch sort au tout début du mois de mars, et la partie logicielle reste encore floue. Certains d’entre nous suspectaient la Switch de pouvoir faire tourner Netflix, Amazon Prime Video… et pourquoi pas l’application Kindle par exemple. Avec ces applications, la Switch aurait pu répondre aux besoins que l’on comble avec des tablettes tactiles classiques. En réalité, cette Switch servira à une seule chose : jouer. L’information a été officialisée dans le Time lors d’un interview, la Nintendo Switch accueillera « plus tard » un navigateur Web.

Vous allez donc dépenser entre 300 et 350 euros, en fonction des promotions, dans une tablette qui ne remplacera pas votre iPad ou votre tablette tactile. C’est dommage que Nintendo ne se lance pas avec ces fonctionnalités supplémentaires – parce que s’il le faisait, je peux vous garantir qu’elle remplacerait de nombreux iPad et autres tablettes Android. Des tablettes qui sont utilisées essentiellement pour les loisirs et la consommation de médias.

Il semble évident qu’après la Wii U, Nintendo souhaite se focaliser sur le jeu. Le fait est que pour attirer un plus grand public, il aurait été logique de ne pas se restreindre justement à ce seul usage. D’ailleurs, nous ne savons toujours pas grand chose sur la partie logicielle qui équipe la Switch. De nombreuses rumeurs évoquent la présence d’un fork d’Android, particulièrement adapté à l’architecture ARM Tegra de NVIDIA. Avec ce type de solution, Nintendo pourrait restreindre le piratage des jeux grâce aux spécificités de l’architecture Tegra, tout en simplifiant le portage d’application Android comme Netflix et bien d’autres apps. Nous aurons certainement de nouveaux détails d’ici la sortie officielle, le 3 mars prochain en France.

Plus sur le même sujet : Nintendo Switch : 7 réponses que l'on attendait vraiment avant...

Loin de moi de vouloir freiner l’enthousiasme autour de la sortie de cette console de jeu, mais je pense qu’il faudrait attentivement attendre les premiers mois de commercialisation avant d’investir dans ce produit. 

À lire sur FrAndroid : Prise en main de la Nintendo Switch : on l’a testée, la désillusion nous a submergés