Malgré une baisse de régime annoncée en juillet dernier, Qualcomm veut relever la tête rapidement et souhaite s’insérer sur le marché des drones. Avec une promesse ambitieuse : niveler les tarifs des drones équipés de caméras ou appareils photos d’entrée de gamme en les équipant de ses composants.

Drone Cargo

Le drone Cargo présenté par Qualcomm au CES 2015

Après l’échec cuisant du Snapdragon 810, Qualcomm doit trouver un autre relais de croissance. Le fabricant de puces a pensé au marché des drones, pour conquérir de nouveaux acheteurs. Pour réaliser son opération séduction, le spécialiste pense à ouvrir davantage le marché en proposant des solutions moins chères pour les engins équipés d’appareils photos, caméras et systèmes de navigation. « Un Snapdragon 800 peut faire tout cela« , a précisé le Vice-Président Senior de Qualcomm, Raj Talluri, lors d’une interview donnée récemment.

La marque pense que grâce à ses puces volantes, il sera possible de couper des centaines de dollars dans le prix d’entrée de gamme d’un drone équipé pour la photo et la vidéo. « Nous devrions être capable d’abaisser le prix moyen des drones de manière significative« , a ajouté Raj Talluri, qui précise également que le Snapdragon 820 à venir intégrera des technologies anti-collision et de gestion d’obstacles. La marque devrait laisser filtrer davantage d’informations à ce sujet d’ici le mois prochain.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Le drone Cargo présenté par Qualcomm au CES 2015