Des voitures volantes pourraient bien faire leur apparition dans la ville de Dubaï, ou plutôt, des aéronefs multitor pour une personne.

Vous ne rêvez pas, 2017 pourrait bien être l’année de la voiture volante. Le cinquième élément s’éloigne de la science-fiction pour se rapprocher petit à petit de la réalité. La RTA, l’autorité des routes et transports à Dubaï, a pris la décision d’utiliser le drone EHang 184 dès cet été (juillet 2017) pour le transport de passagers.

Pour rappel, l’EHang 184 est un multirotor à 8 hélices présenté au CES 2016 et 2017. D’origine chinoise, ce véhicule aérien et autonome mesure 4 mètres de largeur pour 3,90 mètres de longueur et 1,6 mètre de hauteur. Son poids est de 250 kg et peut accueillir un passager de 100 kg maximum. L’engin volant peut voler à une altitude maximale de 914 mètres et peut voler jusqu’à 30 minutes. Pour recharger la batterie, il est nécessaire de compter 1 à 2 heures.

Comment conduire un EHang

Une fois que vous êtes installé dans cet appareil, vous faites face à un tableau de bord avec un écran tactile. Celui-ci comprend des itinéraires définis à l’avance qui doivent être sélectionnés. Vous n’avez rien d’autre à faire, le pilotage automatique vous emmènera d’un point A à un point B, avec une vitesse pouvant atteindre les 100 km/h.

Une conduite sécurisée

Tout au long du voyage vous pouvez, grâce à une connexion 4G, prendre contact avec un centre de contrôle. Toutes les opérations sont surveillées de près par ce dernier. Enfin, l’EHang est en mesure de voler avec une hélice en moins et si jamais problème il y a, le véhicule est capable de lancer un système de secours pour le faire atterrir.

Que dit la loi

Il semblerait que les Émirats arabes veulent à tout prix autoriser le survol de Dubaï par les drones, afin de pouvoir rapidement lancer un service commercial. Rappelons que l’EHang 184 qui avait obtenu l’autorisation de l’État du Nevada pour effectuer des tests n’a pas eu la certification obligatoire par les autorités aéronautiques pour pouvoir être utilisée à plus grande échelle.

2017 l’année des voitures volantes

Si l’EHang ressemble davantage à un gros drone, de véritables voitures volantes ont été commercialisées aux Pays-Bas avec la société néerlandaise Pal-V. En effet, ces dernières sont capables de rouler sur le sol comme de voler dans les airs. Des véhicules qui affichent des prix allant de 299 000 euros à 499 000 euros.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid