Les lunettes connectées de retour ? Après les controversées Google Glass, Intel dévoile un prototype prometteur. Ses lunettes Vaunt ressemblent aux lunettes que portent les vrais gens, et sont débarrassées de toute fonction de capture photo ou vidéo.

Crédit : The Verge

Avant-gardistes pour les uns, terrifiantes pour les autres, les Google Glass souffraient de deux défauts sur lesquels tout le monde était à peu près d’accord : leur caméra intégrée un peu « creepy » (souriez, vous êtes filmés), et leur design, plus proche de la prothèse de Terminator que de la monture élégante.

Le prototype de lunettes connectées dévoilé par le New Devices Group (NDG) d’Intel, au nom de code Vaunt, revient sur ces deux points avec une approche moins ambitieuse et plus élégante. Conçues simplement pour recevoir des notifications « intelligentes » dans votre champ de vision, elles ressemblent à des lunettes standard et, selon Dieter Bohn de The Verge qui a pu les essayer, sont aussi légères. Pas de caméra, pas (encore) de contrôle vocal, juste du texte projeté sur votre rétine.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

La technologie utilisée est intéressante : un petit laser à basse consommation, plus exactement une diode laser à cavité verticale émettant par la surface (VCSEL en anglais) envoie une petite image vers un réflecteur holographique situé sur le verre droit, qui renvoie à son tour l’image directement sur votre rétine. Mark Eastwood, directeur du design industriel du NDG, affirme que c’est sans danger pour les yeux : « C’est un laser de classe 1. Sa puissance est tellement faible que l’on n’a pas besoin de le certifier. Et dans le cas de Vaunt, tellement faible qu’il se situe tout en bas de la classe 1 ».

Crédit : The Verge

Les informations projetées, sous forme de textes et de pictogrammes, ne s’affichent que lorsque le capteur détecte que vous les regardez activement. L’électronique et la batterie sont situées dans les branches des lunettes, sans que celles-ci soient surdimensionnées. Le projet pourrait évoluer pour intégrer un microphone et se connecter à un assistant vocal. Intel se montre encore flou sur les moyens d’interactions, précisant simplement que « si ça paraît bizarre, si vous avez l’air d’un geek qui tapote, on a échoué ».

Encore à l’état de projet, Vaunt devrait bénéficier d’un SDK, et sa conception se veut celle d’une plateforme ouverte sur laquelle Intel promet de revenir « à une date ultérieure ».