Spécialisée dans la réalité augmentée, l’entreprise Laster a lancé sur Kickstarter un projet de lunettes intelligentes : SeeThru.

SeeThru-Laster-Glass connected-objets connectés

Laster développe déjà le MG1, un masque pour les sports de neige ou encore le Pro Mobile Display, un écran monoculaire destiné aux professionnels de la mécanique. Maintenant, l’entreprise française de Courtabœuf (en région parisienne) propose un projet de financement participatif sur des lunettes de réalité augmentée, des lunettes qui permettent de voir « à travers », SeeThru. Assez semblable aux Google Glass sur la forme, il semble que le fond du projet soit assez différent. Laster entend se démarquer du géant américain en proposant « les premières véritables lunettes à réalité augmentée« .

Sur le papier, les lunettes se portent comme n’importe quelles autres montures. Un seul œil est couvert par l’écran (800 x 600 pixels au format 4/3 ou 16:9) qui projette des images se superposant au « réel ». Cet écran tombe vraiment au centre de l’œil (Laster promet un champ de vision 2 à 3 fois plus large à celui des Google Glass), avec une transparence annoncée semblable à celle de verres optiques standard. Cet affichage sur l’ensemble du champ de vision se démarque du système des Google Glass, où l’image n’encombre qu’une part du champ de vision, une éventuelle gène à vérifier lors d’un test du produit.

Avec 52 grammes annoncés sur la balance, les SeeThru ne sont pas aussi légères que les Google Glass qui pèsent 36 grammes. Niveau hardware, il faudra interroger votre smartphone car ce dernier sera utilisé, grâce au Bluetooth (3.0 ou 4.0), en tant que processeur de SeeThru pour certaines tâches. Les applications des lunettes (actuellement en développement) seront disponibles sous Android. Ainsi, toutes les fonctionnalités et fichiers de votre téléphone devraient, en théorie, être accessibles depuis les lunettes. La batterie devrait tenir 6 à 8 heures d’utilisation. L’ensemble des caractéristiques techniques est à retrouver sur la page du produit de Laster.

L’entreprise espère lever 300 000 dollars avant le 16 mars pour lancer le projet. Si l’on se réfère au calendrier de production, les lunettes sont actuellement sur la route de la certification. Si tout se passe bien, les premières Laster SeeThru devraient être commercialisées à l’été 2014 à un prix inférieur à ce que l’on attend des Google Glass, puisque la version standard des lunettes est proposée au tarif de 399 dollars avec un SDK fourni, tandis que les bricoleurs expérimentés peuvent fournir 349 dollars à Laster pour s’offrir, si le projet aboutit, des lunettes en kit à monter soi-même.