Petit coup d’accélérateur sur les Google Glass. Ces lunettes connectées ont fait leur entrée sur le Plays Store américain la semaine dernière, tandis que les fonctionnalités de ce produit très très high-tech s’étendent de jour en jour. C’est aujourd’hui au tour de la célèbre app communautaire Waze dédiée à la navigation GPS.

Google Glass

Un tout dernier firmware vient d’être publié par Google pour ses Glass, désormais accessibles aux consommateurs américains sur le Play Store pour la modique somme de 1500 dollars. Portant le nom de XE21.0, l’update apporte quelques nouveautés attendues, à savoir un affichage plus rapide des mises à jour des cartes Google Now, histoire de ne pas rater des notifications importantes… enfin, si vous prenez l’avion régulièrement et que vous suivez des équipes sportives, puisque les rappels concernant les vols et les scores d’équipes de sport sont concernés.

Google indique également améliorer la navigation GPS, puisque c’est l’un des usages quotidiens des lunettes les plus mis en avant : avec une parcelle du champ de vision dédié à l’affichage de Maps, les Google Glass peuvent se transformer en solution de navigation facilement accessible. La mise à jour inclut désormais les informations de navigation fournies par Waze, que Google a racheté l’an dernier, dans le cadre d’informations trafic. Il s’agit pour les Glass d’indiquer les éventuels accidents sur le trajet afin que l’utilisateur puisse définir un nouvel itinéraire. Là encore, l’amélioration vise à utiliser les lunettes comme un outil permettant de gagner du temps. Google ne fait pas mention de l’affichage des radars – interdit dans certains pays – sur les Glass, bien que l’application communautaire l’autorise.

Pour ceux qui ont pu se procurer des Google Glass, patience : Mountain View indique que le déploiement de la mise à jour prendra jusqu’à une semaine. Celle-ci constitue en tout cas un nouveau pas dans la transformation des lunettes en objet grand public, avant une commercialisation de leur version finale sur le Play Store, en 2015.