Google a déposé un brevet de « monocle », avec une unique branche flexible, auprès des autorités américaines, en date du 24 novembre. Un document qui relance le sujet sur l’avenir des Google Glass.

Capture d’écran 2015-11-30 à 12.22.37

Google a récemment déposé un brevet qui remet une fois de plus en doute l’avenir des Google Glass, du moins telles qu’on les connaît. D’après les documents, la firme de Mountain View pourrait dans un futur proche proposer son objet connecté sous la forme d’un monocle au lieu de lunettes. L’unique branche de ce produit serait d’ailleurs flexible, passant derrière l’oreille et venant trouver un appui en épousant la forme de l’arrière du crâne. L’objet serait d’ailleurs pensé pour pouvoir être utilisé sur l’œil gauche ou le droit, selon le choix de l’utilisateur. On n’a malheureusement pas plus de détails techniques sur cet appareil, mais les nombreuses références laissées par Google laissent penser qu’on y trouverait de très nombreux capteurs.

Capture d’écran 2015-11-30 à 12.23.14

Depuis le mois de janvier, et la fin de la commercialisation de la première génération des Google Glass, les informations ont été minces concernant les avancées du projet. Pourtant, il y a quelques semaines seulement, de nouvelles rumeurs sont apparues à propos des lunettes connectées de Mountain View. Le site The Information, généralement bien informé, rapportait que les successeurs des Google Glass pourraient se décliner en deux variantes : l’une avec un écran, destiné aux entreprises, et l’autre sans, destinée aux sportifs avec une transmission d’informations par conduction osseuse.

Il faudra certainement attendre 2016 désormais pour savoir plus précisément ce que Google compte faire de ce fameux Project Aura, et pour peut-être voir arriver une nouvelle version des Google Glass. Des lunettes qui pourraient d’ailleurs être capables d’afficher des hologrammes