L’Apple HomePod dévoilé lundi 5 juin regroupe à la fois enceinte connectée et assistant virtuel pour la coquette somme de 350 euros. Quelles sont les solutions alternatives déjà existantes ?

Apple HomePod

Apple a dévoilé lors de la WWDC 2017 sa vision de l’assistant personnel physique. Si la marque à la pomme est déjà présente depuis plusieurs années dans le domaine des assistants virtuels avec Siri, elle oppose désormais à Google Home et Amazon Echo un sévère concurrent avec Apple HomePod. Apple ne propose qu’un seul produit en intégrant à la fois assistant personnel et enceinte connectée, là où certains font le choix de vendre un objet pour chaque service. Voyons ce qui existe déjà et quelles sont les alternatives au HomePod d’Apple.

Les enceintes connectées

  • Sonos Play:1 : Sonos est une référence dans le milieu des enceintes connectées. Bien que très compact, l’appareil se révèle performant et peut être trouvé sous la barre des 200 euros. L’enceinte est contrôlable par le biais d’une application disponible sous Android, iOS et ordinateur. Enfin, elle est compatible avec d’autres hauts-parleurs de la marque comme les Sonos Play:3, Play:5 ou encore PlayBar.

  • Bose SoundTouch 10 : pour moins de 200 euros également, ces enceintes proposent une bonne reproduction des voix ainsi que de nombreuses possibilités de connexion. On note cependant quelques distorsions lorsque le volume dépasse les 70 % et une configuration assez complexe.

 

  • Sony SRS-ZR5 : la solution de Sony tient de nombreuses promesses, avec un rendu des plus précis, des basses profondes et peu de distorsion. Elle présente l’intérêt d’être compatible Spotify Connect (comme la Sonos), mais aussi Google Cast. Il faut compter un peu moins de 150 euros pour en faire l’acquisition.

 

Les assistants vocaux

  • Amazon Echo Dot : Plus accessible et plus compact, ce haut-parleur est une déclinaison de son grand frère Amazon Echo. Ce petit objet permet aussi d’avoir accès à Alexa, l’intelligence artificielle d’Amazon, dans n’importe quelle pièce de la maison. Amazon Echo Dot est vendu à 49, 99 dollars, ce petit prix s’explique par l’absence de l’enceinte qui laisse place à un simple micro. Nous attendons son arrivée en Europe.

 

Google Home

  • Google Home : Il s’agit de la réponse de Google pour Amazon Echo. Avec Google Assistant, vous pouvez contrôler de nombreux objets connectés par le simple son de votre voix comme votre télévision ou des ampoules, et on imagine pour la suite des frigidaires, des lave-linge, etc. Bonne nouvelle, l’appareil va bientôt arriver en France et en français.

 

Les enceintes-assistants tout-en-un

  • Amazon Echo :  Amazon a fait le choix de proposer avec Echo un objet connecté à placer au coeur de la maison qui soit à la fois une enceinte et un assistant. Sa qualité de haut-parleur équivaut à celui d’une petite enceinte Bluetooth d’une centaine d’euros. Celui-ci doit répondre aux questions et commandes de toutes les personnes qui partagent votre foyer. Il suffit pour cela de commencer sa demande en disant « Alexa ». L’assistant est vendu au prix de 160 euros.

 

La solution d’Apple ne devrait être disponible qu’en anglais dans un premier temps puisqu’uniquement commercialisée en décembre dans les pays anglophones. Il faudra attendre 2018 pour le voir arriver dans le reste du monde.

À lire sur FrAndroid : Apple HomePod, l’assistant personnel sous la forme d’une enceinte connectée