À l’aube des premiers jours de véritable froid en France, Nest annonce la commercialisation de son Learning Thermostat de 3e génération en France. Son prix ne varie pas par rapport à son prédécesseur, mais il gagne quelques fonctionnalités au passage.

nest-learning-thermostat

C’est en septembre que Nest, désormais une filiale de Google, annonçait la troisième génération de son thermostat connecté. Le Nest Learning Thermostat 3rd Gen, commercialisé pour commencer aux États-Unis, y est depuis lors facturé 249 dollars. Il fait aujourd’hui son entrée en Europe, et notamment en France. On le trouve dès aujourd’hui sur sa boutique en ligne au prix de 249 euros et même déjà sur Amazon un tout petit peu moins cher.

À lire : Les thermostats connectés : il est temps d'y penser

Ce thermostat était déjà bien connu des intéressés. Plus grand, notamment au niveau de son écran, qui affiche désormais 480 × 480 pixels au lieu de 320 × 320 pixels, le Nest affiche notamment l’heure automatiquement ou bien la température sélectionnée lorsqu’il détecte une présence. Côté fonctionnalité, rien n’a changé : l’appareil apprend les habitudes de l’utilisateur en une semaine, augmente automatiquement la température du domicile en fonction des heures de lever et la baisse au coucher. La possibilité de contrôler l’eau chaude, ou plutôt de moduler une chaudière à condensation (technologie OpenTherm) fait aujourd’hui son apparition. Une option qui ne s’adaptera pas à toutes les installations, donc, mais qui devrait permettre à ceux qui s’en équipent de réaliser des économies d’énergie substantielles.