Le Computex 2018 de Taipei touche à sa fin, et une première tendance se dégage du côté de Windows : l’arrivée des appareils à deux écrans.

Quelle sera la prochaine évolution majeure des ordinateurs portables ? Aujourd’hui, ils sont ultra-fins, puissants et peuvent se replier pour se transformer en tablette. De génération en génération, les évolutions se font de plus en plus légères : un écran avec un peu moins de bords, un touchpad un peu plus optimisé, un changement de connectique…

Pour Asus, Lenovo et Intel, la réponse semble être l’intégration d’un écran secondaire directement dans l’appareil. D’autres fabricants s’y étaient déjà essayés comme Acer en 2011, mais depuis, les technologies ont évolué.

Intel développe des écrans 1 watt

L’écran est l’un des composants qui consomment le plus dans un appareil mobile. Intel s’est associé avec Sharp et innolux pour développer des écrans ne consommant qu’un watt.

D’après le fabricant, cela permettrait d’atteindre une autonomie de 28 heures sur certains appareils (En lecture vidéo hors ligne avec un écran réglé à 150 cd/m²).

Cette avancée devrait permettre de plus facilement intégrer deux écrans sur les ordinateurs sans gêner l’autonomie de l’appareil. C’était le défaut de l’ordinateur Acer à deux écrans de 2011 : une autonomie sous les 2h30 en utilisation.

Intel Tiger Rapids : un design pour inspirer

Intel ne s’est pas arrêté là et a également développé un prototype d’appareil à deux écrans, Intel Tiger Rapids. Le but de cette machine est d’inspirer les fabricants à s’orienter vers cette voie.

Crédit : PC World

Cet appareil intègre un écran LCD 7,9 pouces avec un processeur Intel Kaby Lake, un stockage SSD et une connexion Wi-Fi. De l’autre côté, on retrouve un écran e-ink compatible avec un stylet et qui permet de facilement écrire des notes que l’on retrouvera ensuite dans OneNote.

D’après Intel, l’autonomie du prototype atteint entre 13 et 15 heures.

Au Computex 2018, deux fabricants ont décidé de suivre Intel dans cette idée : Asus et Lenovo.

Asus Project Precog

Le « one more thing » d’Asus lors de sa conférence du Computex était l’annonce de Project Precog, une vitrine technologique qui devrait se transformer en produit dans les mois à venir.

Pour le moment il s’agit d’un prototype intégrant deux larges écrans LCD, chacun avec une diagonale de 15 pouces environ. Asus imagine qu’il sera possible d’utiliser l’appareil comme un livre, un ordinateur portable, une tablette ou même poser à plat pour fusionner l’affichage.

Cet appareil est développé en partenariat avec Microsoft, qui doit adapter Windows 10, et Intel qui fournit une puce Movidius capable de faire de l’analyse d’images pour l’intelligence artificielle. Pour le moment, cette puce permet à Precog de détecter les périphériques dans l’environnement, et ainsi de cacher le clavier virtuel quand l’utilisateur approche son clavier physique.

Lenovo Yoga Book 2

En 2016, Lenovo avait créé la surprise en lançant le Yoga Book, un convertible dont le clavier tactile pouvait se transformer en zone de dessin. La marque chinoise a dévoilé un premier aperçu de la seconde génération lors de la conférence d’Intel.

Le fabricant a remplacé la zone tactile par un véritable écran, et promet un clavier tactile simple à utiliser grâce une meilleure prédiction de la position des doigts. La sortie du Yoga Book 2 est prévue avant la fin de l’année, et on devrait donc en entendre bientôt reparler.

Lenovo imagine même déjà la génération 3 avec un châssis flexible, qui ressemble à ce qu’on a vu chez Microsoft avec le projet Andromeda.