Et un partenariat de plus, un. Quand les uns annoncent avoir travaillé main dans la main avec des spécialistes de la photo, comme c’est le cas de Xiaomi, et d’autres présentent leurs dernières technologies, à l’instar d’Oppo, Huawei n’est pas en reste. S’il n’a pas d’annonce technologique précise à formuler, le troisième vendeur de smartphones dans le monde est clair : il est là pour devenir leader en termes de photographie. Et pour cela, de s’adjoindre les services de Leica, le spécialiste historique de la photographie.

leica

Pour l’heure, Huawei se contente d’évoquer un “partenariat stratégique” visant une collaboration sur le long terme avec la firme allemande. Elle permettra, d’après Huawei, de voir les “ces deux marques des secteurs de la technologie et de la photographie combiner leurs éthiques communes dans un engagement à long terme dans l’art de l’assemblage, l’ingénierie méticuleuse et l’esprit d’une collaboration gagnante, afin de créer un acteur majeur dans la réinvention de la photographie sur smartphone”.

Un partenariat aussi vague qu’étendu

Beaucoup d’enthousiasme pour peu de précision, même si l’on peut espérer l’intégration d’objectifs Leica à des smartphones haut de gamme Huawei dans les mois à venir. Le duo évoque  en tout cas de “la recherche et le développement, le design, l’ingénierie intégrée, l’expérience de l’utilisateur, le marketing et la distribution de détail”.

Au moins ne peut-on pas reprocher à Huawei, absent du MWC en termes de mobilité (hors MateBook, une tablette-PC sous Windows 10), de délaisser ce domaine. D’autant qu’après la réussite du Nexus 6P en termes de performances photographiques, il lui reste à prouver qu’il peut faire aussi bien, voire mieux, avec un smartphone à ses propres couleurs, dans un marché mobile où Samsung comme LG multiplient les annonces pour mieux prouver qu’un bon smartphone, aujourd’hui, est avant tout un photophone.