Le Kodak Printomatic est un appareil photo hybride, à la fois numérique et instantané.

Avec ses filtres rétro, Instagram a indéniablement contribué au renouveau des appareils photo instantanés, qui produisent des photos d’assez mauvaise qualité, mais qui gomment les défauts, et qu’on peut partager instantanément avec ses proches.

Dans ce contexte, Kodak a présenté lundi un nouvel appareil photo instantané, baptisé Printomatic, qui présente la particularité d’être hybride : il tire instantanément les photos sur papier, mais il les enregistre aussi sous forme numérique sur carte mémoire.

C’est à la fois le charme et l’inconvénient des Polaroid ou Fujifilm Instax : ces véritables appareils photo argentique ne tirent qu’un seul exemplaire, chaque cliché est unique.

Mais certains sont attachés au numérique, qui permet de reproduire les fichiers à l’infini, mais aussi et surtout de les partager, sur les réseaux sociaux ou par email.

Le meilleur des deux mondes ?

C’est là qu’intervient le Kodak Printomatic. Il s’agit en fait d’un appareil photo muni d’une imprimante. L’ensemble étant vendu 70 dollars, le produit fait le minimum : sa coque en plastique abrite un viseur optique, un capteur de 10 millions de pixels (sans plus de précision), un flash à LED (visiblement semblable à celui d’un smartphone), une imprimante Zink, un logement microSD et une batterie lithium-ion. Il n’y a pas d’écran, pas même un petit à segments, seulement un déclencheur, un commutateur couleur/noir et blanc et quelques voyants.

L’impression repose sur le procédé Zink, pour zero ink (sans encre), qui produit de petits tirages autocollants de 2 x 3 pouces (5 x 7,6 cm). C’est la technologie utilisée par des imprimantes telles que la HP Sprocket ou la LG Pocket Photo. Un jeu de 20 feuilles se négocie 10 à 20 euros, soit 0,50 à 1 euro par photo.

Prix et alternative

Le Kodak Printomatic sera disponible aux États-Unis à partir du mois de septembre, au prix public de 70 dollars. Il n’a pas (encore) été annoncé dans le reste du monde.

En attendant, on trouve le Fujifilm Instax Square SQ10, beaucoup plus qualitatif, vendu 250 euros.