La réalité virtuelle s’annonce comme le prochain point chaud de l’industrie vidéoludique. Un champ de bataille en devenir pour les constructeurs où chacun annonce, au fil des semaines, ses projets et produits. Une question subsiste toutefois pour les consommateurs : combien seriez-vous prêt à mettre dans un casque de réalité virtuelle ?

13944710577_a127b108ba_b

C’est justement sur cette question fondamentale que s’est penchée l’EEDAR (Electronic Entertainment Design and Research), spécialisé dans l’étude du marché vidéoludique. Il est donc directement allé sonder les consommateurs sur l’intérêt qu’ils portent à cette technologie, leurs connaissances sur le sujet et surtout combien seront ils prêts à dépenser. Cette étude révèle que 75 % des  joueurs sont au fait des différentes solutions VR annoncées. Cependant, seulement 8 % des joueurs PC et consoles se disent prêts à acquérir un casque de réalité virtuelle dans les 12 prochains mois. Ceci est en partie dû au fait que seules 17 % des personnes interrogées ont pu tester un tel dispositif. À ce sujet, le cabinet d’étude souligne que « ce besoin d’expérience personnelle de la VR avant décision d’achat est un contraste frappant avec les méthodes de découvertes classiques ayant cours au sein de l’industrie du jeu vidéo. »

Les attentes sont nombreuses, au sujet de cette nouvelle technologie pour les futurs utilisateurs potentiels. En tout premier lieu, ces derniers demandent des expériences nouvelles, originales et immersives. Exit donc les vulgaires portages de jeux PC ou console. Toutefois, comme le montre l’étude, le prix reste le facteur déterminant dans la prise de décision des consommateurs. Même s’ils sont prêts à investir pour une expérience virtuelle de qualité, ils redoutent le prix global des dispositifs, d’autant plus qu’il faut y ajouter le prix des accessoires et autres périphériques associés aux casques VR. Le rapport de l’EEDAR montre qu’en moyenne les joueurs sondés sont prêts à investir entre 100 et 200 dollars pour un casque et son prêts à aller jusqu’à 376 dollars pour le dispositif complet. Une fourchette de prix stricte qui siérait bien à des casques tout-en-un comme l’Oculus Rift avec des prix possibles de 200 à 400 dollars ou encore le Morpheus Project de Sony.

Beaucoup trop juste en revanche pour les autres dispositifs nécessitant l’insertion d’un smartphone comme écran. En effet, un cortège d’annonces de dispositifs de réalité virtuelle a émaillé l’actualité ces dernières semaines. À l’image du Gear VR de Samsung vendu 199 dollars, auquel il faudra rajouter toutefois un Galaxy Note 4, la facture s’alourdit alors bien rapidement. Cependant, des initiatives moins onéreuses (reprenant le concept du Google Cardboard) voient le jour. C’est le cas du casque VR One de Carl Zeiss à 99 dollars permettant l’insertion de différents smartphones, du moins sur le papier. Notons également les VR Glasses, des Français d’Archos à moins de 30 euros et proposant d’embarquer des smartphones avec une taille d’écran de 4.7 à 6 pouces. Même si ces solutions peuvent paraitre moins onéreuses, il ne faut pas occulter le prix du smartphone à intégrer dans le casque. La qualité du rendu sera bien évidemment meilleure avec un appareil haut de gamme, surtout s’il est doté d’un écran Full HD ou Quad HD. Au final, le prix total de ces dispositifs VR pourrait bien se retrouver bien au-dessus de la fourchette de prix définie par le panel de consommateurs interrogé.