Oculus VR vient de dévoiler sur son blog la configuration minimale pour utiliser le Rift, son casque de réalité virtuelle. Elle est plutôt costaud et met de côté les utilisateurs d’OS X et Linux en se focalisant sur Windows.

Oculus RIft

Au début du mois, on apprenait que le casque de réalité virtuelle Oculus VR serait commercialisé au début de l’année 2016 après une phase de développement publique initiée en septembre 2012. Le casque d’Oculus VR se reliera à un ordinateur afin de l’alimenter, avec des médias ou des jeux. Atman Binstock, ingénieur chez Oculus VR, vient de dévoiler en détail la configuration minimum pour espérer pouvoir jouer à des jeux en réalité virtuelle depuis son Rift. Elle risque de décevoir de nombreuses personnes puisqu’il faudra – dans un premier temps – se contenter de Windows et d’une configuration très musclée.

L’homme précise que le développement pour Linux et OS X n’a pas été abandonné, mais l’accent est tout d’abord mis sur Windows, un OS largement plus déployé que les deux autres, surtout dans le domaine vidéo ludique. Et justement, si vous souhaitez faire tourner des jeux sur l’Oculus Rift et pas simplement profiter d’une vidéo en 3D, il faudra être équipé d’un très bon PC. Côté CPU, l’ingénieur annonce qu’un Intel Core i5-4590 sera le minimum alors que pour le GPU, il faudra au moins disposer d’une GTX 970 de chez Nvidia ou d’une R9 290 chez AMD et 8 Go de mémoire vive minimum. En résumé, un PC qui tourne aux alentours des 1 000 euros, rien que ça !

Cette gourmandise s’explique par les spécificités de la réalité virtuelle. Il faut en effet fournir un flux d’une définition de 2160 x 1200 pixels à 90 images par seconde contre 1920 x 1080 pixels à 60 images par seconde pour les usages plus traditionnels. De plus, l’architecture des puces graphiques actuelles ne met pas l’accent sur la latence, mais sur les performances brutes, ce qui pose problème pour la réalité virtuelle. Cela a donc un impact sur les performances.

Pour pouvoir profiter de l’Oculus VR lors de sa sortie, l’ordinateur devra disposer de deux ports USB 3.0, d’une sortie HDMI 1.3 reliée directement au GPU (ce qui exclut donc la majorité des ordinateurs portables) et de Windows 7 SP1 ou une version plus récente. Il ne manque maintenant plus qu’une information pour savoir si l’Oculus Rift sera un flop total ou partiel : son prix.