Des scientifiques ont utilisé un Oculus Rift pour simuler une action de marche à des personnes aux jambes paralysées, et ont obtenu des résultats très prometteurs puisque les patients ont retrouvé des sensations dans les membres inférieures.

Capture d’écran 2016-08-22 à 12.01.41

Si certains doutent encore du potentiel infini de la réalité virtuelle, les avancées techniques et scientifiques qui en découlent sont indéniables. Et la dernière en date est presque miraculeuse puisque des scientifiques du Walk Again Project (WAP) ont réussi à faire regagner des sensations à des personnes atteintes de paraplégie grâce à la réalité virtuelle.

« Quand on regardait le cerveau de ces patients quand ils sont arrivés à nous, nous ne pouvions pas détecter de signal lorsque nous leur demandions d’imaginer marcher. Il n’y avait pas de modulation de l’ activité cérébrale », a expliqué le Dr Miguel Nicolelis, le chercheur principal de l’Université Duke en Caroline du Nord. « C’est presque comme si le cerveau avait effacé le concept de bouger pour marcher ».

L’équipe de chercheurs a utilisé un casque de réalité virtuelle, en l’occurrence l’Oculus Rift, et un t-shirt à manches longues avec un système de retour haptique afin de simuler la sensation de toucher le sol. Une fois les patients équipés de cet attirail, ils sont placés dans un univers virtuel simulant une simple marche autour d’un terrain de football, et ils ont ainsi pu réapprendre à leur cerveau la notion de marche. Ensuite équipés d’un exosquelette, les signaux émis par le cerveau permettent d’activer le mécanisme faisant bouger les jambes. Cette marche grâce à l’exosquelette est déjà une belle avancée puisqu’elle permet de raviver certains muscles et nerfs des jambes.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Mais mieux encore, ce nouvel apprentissage de mouvements par le cerveau a des effets positifs en dehors du port de l’exosquelette, les patients ayant été capables de bouger certains muscles (des jambes) volontairement, chose dont ils étaient incapables avant le début de l’expérience. Évidemment, ces essais n’ont pas abouti à ce qu’un patient remarche complètement, mais les scientifiques pensent que l’univers virtuel a permis de recréer une connexion entre les nerfs et les muscles des membres inférieurs.

Les chercheurs continuent actuellement le travail avec ces patients pour voir jusqu’où les progrès peuvent aller. Ils espèrent également pouvoir utiliser cette réalité virtuelle pour aider des personnes victimes d’accidents vasculaires cérébraux.

À lire sur FrAndroid : Test du HTC Vive, le portail vers un autre monde