Une entreprise chinoise propose un nouvel accessoire pour suivre le mouvement des yeux de l’utilisateur. Le but est de fournir de meilleures performances.

L’immersion est le principal attrait de la réalité virtuelle. L’expérience utilisateur a donc tout intérêt à être optimisée à ce niveau-là. Dans cette optique, l’entreprise chinoise 7invensun a dévoilé aGlass, un nouveau module pour le HTC Vive avec la promesse d’assurer un suivi du mouvement des yeux du porteur du casque.

Améliorer les performances

Quel intérêt ? Grâce à aGlass, le système est capable de détecter le point sur lequel l’utilisateur porte son attention. Il va ainsi baisser la qualité de ce qui se trouve en périphérie afin de gagner en puissance et en fluidité. La perte de qualité ne se ferait apparemment pas ressentir puisque l’élément sur lequel se concentre la personne reste parfaitement clair.

Le HTC Vive.

Par ailleurs, la compagnie chinoise, soutenue dans son initiative par HTC, promet aussi que l’installation de l’accessoire est très simple. Normalement, le tracking du mouvement des yeux nécessite une intégration matérielle au moment de la fabrication du casque. Ici, l’aGlass se présente sous la forme de deux lentilles que l’utilisateur lambda serait en mesure d’installer sans problème. Dans la pratique, chaque lentille se branche via le port USB. aGlass serait même capable de détecter les battements des yeux.

VentureBeat affirme ainsi avoir vu une démonstration sur Funhouse (une expérience VR proposée par Nvidia) où les performances sont passées de 45 à 90 images affichées par seconde. Au début, ces améliorations ne fonctionneront qu’avec les cartes graphiques Nvidia, mais d’autres compatibilités sont prévues.

Une commercialisation prochaine

aGlass devrait être vendu à partir de la fin du mois de mai, ou début juin en Chine, pour un prix de 220 dollars. Au troisième trimestre, le produit commencera à s’exporter vers les marchés occidentaux.

À lire sur FrAndroid : Test du HTC Vive, le portail vers un autre monde