Alors que les grands groupes avancent leurs pions sur le marché de la réalité mixte, virtuelle ou augmentée, Intel abandonne ses projets.

Project Alloy n’est plus

Fort de sa position de leader sur le marché des processeurs pour ordinateur, Intel avait dévoilé de grandes ambitions pour le marché de la réalité mixte avec Project Alloy, une plateforme à destination de ses partenaires.

Le casque de la marque réunissait toutes ses technologies, comme les caméras 3D Intel RealSense, pour proposer une expérience en toute autonomie, à la manière de Google Daydream, de réalité virtuelle avec prise en compte de l’environnement réel de l’utilisateur.

Project Alloy n’était pas conçu pour être vendu dans le commerce, mais pour être mis à dispositions des fabricants, comme Acer, Dell ou HP, afin qu’ils développent leurs solutions.

Le projet restera finalement à l’état de projet, Intel l’a tout simplement abandonné. La raison officielle est que les ingénieurs ont réalisé que le rapport performance/prix n’était pas suffisamment bon pour être compétitif.

Les Google Glass d’Intel sont aussi au point mort

Project Alloy n’était pas le seul produit de la firme pour le marché de la réalité mixte ou augmentée. En 2015, Intel avait acquis Recon Instruments, spécialisé dans la création de solutions similaire aux lunettes Google Glass.

Comme ces dernières, il s’agit d’un écran supplémentaire permettant d’afficher des informations à la demande de l’utilisateur. D’après Bloomberg, la division en charge du produit aurait été dissoute.

Ce n’est donc visiblement pas sur ces marchés qu’Intel trouvera son nouvel eldorado, alors que la firme est de plus en plus menacée par les processeurs ARM et AMD sur son propre marché.