En s’offrant la startup Escher Reality, Niantic, le studio derrière Pokémon Go, entend faire passer le multijoueur en réalité augmentée dans une autre dimension.

Niantic n’en finit plus de préparer l’après-Pokémon Go. Alors que le titre poursuit ses mises à jour régulières malgré sa prétendue obsolescence, le studio planche déjà sur un futur jeu mobile en réalité augmentée (RA) dans l’univers d’Harry Potter — qui pourrait lui offrir un succès équivalent, voire supérieur à celui de son précédent porte-étendard –, le studio vient de réaliser une acquisition particulièrement stratégique.

En s’offrant la startup Escher Reality, Niantic signifie clairement son intention de développer l’aspect multijoueur de ses futures productions. Si Pokémon Go repose notamment sur les interactions avec les autres dresseurs, le titre s’avère toutefois assez limité en la matière puisqu’ils n’apparaissent pas visuellement sur votre écran de smartphone. Vous ne les voyez par exemple pas attraper un Pokémon directement devant vous : l’interaction se fait en parallèle, lors de la conquête d’une arène par exemple.

L’acquisition d’Escher Reality vise justement, pour Niantic, à renforcer cette immersion et cette interactivité directe entre les joueurs, à la manière d’un MMORPG en réalité augmentée, au temps de latence le plus réduit possible. Et pour favoriser l’essor rapide de ce type de solution, Niantic s’apprête au passage à rendre ses outils de RA multi-plateformes disponibles pour les développeurs dans le courant de l’année. De son côté, Escher Reality se félicite de cette acquisition : « Notre vision à long terme consiste à créer des expériences en RA partagées par des millions de gens à travers le monde, pour mieux réaliser son impact à l’avenir. »