Wiko nous l’avait promis lors du MedPi, en mai dernier, et c’est désormais officiel : la marque sino-française présente aujourd’hui son premier smartphone 4G à moins de 100 euros, le Kite. Au programme, le support du très haut débit mobile jusqu’à 150 Mbps, mais une fiche technique forcément un peu pâlotte face au Wax.

Edit : Wiko confirme que le Kite est équipé d’une puce Broadcom, et qu’il sera le seul appareil de la marque à s’approvisionner chez Broadcom. Le Birdy devrait donc abriter soit du MediaTek, soit du Qualcomm.

Wiko Kite

Wiko nous avait alléchés en mai dernier, indiquant son intention de lancer avant la fin de l’année son premier smartphone 4G à moins de 100 euros, le Kite, tandis qu’un autre modèle, cette fois sous la barre des 150 euros, prendra le nom de Birdy. Et ce Kite, désormais officiel, ne fera pas patienter longtemps les curieux : il sera disponible le 18 août prochain, au prix de 99,90 euros.

Pour ce tout petit prix – le même qu’un Archos 50 Neon uniquement compatible 3G – Wiko propose un smartphone à la fiche technique relativement maigre. Le terminal, compact, arbore un écran IPS de 4 pouces affichant 480 x 800 pixels dans un corps de 126,5 x 63 x 10,4 mm. Un peu épais et loin de la taille mannequin, notre Kite s’offre tout de même un processeur double-cœur à 1,2 GHz, basé sur du Cortex-A9 dont la référence exacte n’a pas encore été précisée par Wiko – nous sommes en attente de plus amples détails de la part de la marque. Lors du MedPi, il était en tout cas question d’une puce MediaTek. Quoi qu’il en soit, il est compatible avec la 4G de catégorie 4, soit jusqu’à 150 Mbps en débits descendants, et assorti de 1 Go de RAM.

Wiko Kite

Le Kite, seulement en version mono-SIM, s’appuie sur une batterie raisonnable de 1800 mAh. Il compte en outre un espace de stockage de 4 Go, à l’image du récent Wax, là aussi extensible via une carte micro-SD jusqu’à 32 Go. Il se contente, en matière de photographie, d’un capteur de 5 mégapixels (avec flash) ainsi que d’un capteur frontal VGA. Bonne nouvelle toutefois : afin de disposer de la certification Google et donc du Play Store, le Wiko Kite tourne sous Android 4.4 KitKat. À sa sortie le 18 août prochain, il détiendra le record des smartphones (hors import) compatibles 4G à un prix aussi concurrentiel. Il sera, comme les derniers appareils de la marque, proposé en noir, blanc, rouge, jaune, fuchsia, violet et turquoise.

Wiko Kite