La firme Yota Devices n’est pas du genre à se hâter inutilement. Elle qui avait dévoilé son YotaPhone 2 au MWC 2014 s’apprête à le présenter, cette fois en vue de sa commercialisation effective, lors d’un événement prévu pour le 3 décembre prochain.

YotaPhone

Les Russes de Yota Devices avaient créé une certaine envie lors de la présentation barcelonaise de leur YotaPhone 2, en février dernier. Alors que le premier YotaPhone disposait d’un écran LCD 720p en façade et d’un second écran noir et blanc au dos s’appuyant sur la technologie e-Ink, le YotaPhone 2 faisait mieux.

Design aux courbes adoucies, meilleur écran frontal – 5 pouces, Full HD et AMOLED – et Snapdragon 800 assorti de 2 GO de RAM et d’une batterie de 2550 mAh, sans oublier 32 Go de stockage : ses caractéristiques générales le placent aujourd’hui tout en haut du milieu de gamme. Mais le plus intéressant à son sujet tient à son écran dorsal à encre électronique, toujours en noir et blanc. Il sera cette fois-ci tactile, et conçu pour afficher des informations pertinentes (horloge, prochains rendez-vous du calendrier) lorsqu’il n’est pas utilisé. Diverses applications devraient être disponibles au dos de l’appareil, Yota travaillant depuis de longs mois à la compatibilité d’apps jugées indispensables (réseaux sociaux, galerie…) et fournissant aux développeurs les API nécessaires.

À lire : Prise en main du YotaPhone 2

Séduisant lors de sa première présentation, qui lui permettait d’afficher des caractéristiques haut de gamme comparées à la concurrence du moment, le YotaPhone est désormais un peu moins enthousiasmant en termes de caractéristiques globales, mais toujours aussi prometteur lorsque l’on considère son autonomie potentielle. Le 3 décembre aura lieu présentation officielle à Londres : l’occasion de découvrir son prix commercial, mais aussi sa fiche technique définitive. En plus de neuf mois, Yota Device a eu le temps de revoir sa copie et nous réserve peut-être quelques surprises. Pour rappel, le YotaPhone premier du nom était facturé 500 euros lors de sa sortie en 2013.