Ce n’est pas une la marque que l’on a l’habitude de voir hors des frontières chinoises. Gionee a pourtant choisi le MWC de Barcelone pour présenter son prochain smartphone, l’Elife S7.

Gionee Elife S7

C’est le 2 mars prochain, à Barcelone et dans le cadre du Mobile World Congress, que Gionee tiendra sa prochaine conférence. La marque chinoise, plutôt habituée à organiser ses événements en Chine, réitère l’opération menée le Elife S.5.5, lancé lui aussi au MWC (2014), et montre ses ambitions sur le marché européen. Et pour annoncer son événement, la firme chinoise rappelle les divers records de finesse qu’il a battus, mais aussi la compétition qui s’est accrue ces derniers mois : « La course au smartphone le plus fin devenait hors de contrôle. Devenir si fin ne bénéficie finalement pas à l’expérience utilisateur si cela n’est pas secondé par la performance », commente ainsi le responsable du marketing international chez Gionee, Oliver Sha. L’homme évoque ici la rivalité opposant Oppo avec son R5 (4,85 mm), Vivo avec son X5 Max (5,75 mm) et Coolpad avec son dernier Ivvi K1 (4,7 mm), certains ne pouvant par exemple intégrer une prise jack dans leur appareil.

Gionee, donc, présentera un Elife S7 associant finesse et performances : « Gionee tourne son regard vers une nouvelle vague de téléphones fins qui peuvent être élevés à un niveau supérieur (…) sans compromis sur les performances et un accent mis sur la proposition d’une meilleure expérience utilisateur ». On peut espérer un appareil épais de 7 mm, comme le laisse entendre son petit nom, doté d’une belle fiche technique et d’une batterie digne de ce nom.