Kazam, qui propose toujours des noms impossibles à retenir pour ses smartphones, vient à nouveau de frapper avec un Tornado 552L. Mais sous ce nom se cache aussi une belle fiche technique, et une très grande finesse.

KAZAM TORNADO 552L

La marque londonienne Kazam, fondée par des anciens employés de HTC, a elle aussi profité du Mobile World Congress et des festivités de Barcelone pour faire son show. Elle a ainsi officialisé la commercialisation prochaine de son Tornado 552L, un smartphone ultra-fin mais qui a pourtant de beaux arguments à faire valoir sous sa carcasse.

Effectivement, et avec seulement 5,5 millimètres d’épaisseur, ce Kazam Tornado 552L se permet d’intégrer un écran de 5,2 pouces à l’affichage Full HD (1080 x 1920 pixels) et doté de la technologie d’affichage AMOLED. Comme vous le savez, ce type d’affichage offre un contraste dit « quasi infini », et des couleurs très vives. Le mobile embarque également un processeur octocore et cadencé à 1,7 GHz, qui n’est autre que le MediaTek MT6752, et qui est épaulé par 2 Go de mémoire vive. La capacité de stockage interne du mobile est de 16 Go (sans microSD), l’appareil photo dorsal affiche 13 mégapixels, le capteur frontal en propose 8, et la batterie plafonne à 2750 mAh. Enfin, le produit est installé sous Android 5.0 Lollipop.

Evidemment, le smartphone est compatible 4G et possède toutes les connectivités qu’on s’attend à y trouver. Pour tenter de séduire le consommateur, Kazam propose comme toujours, une garantie de 3 ans et le remplacement gratuit de l’écran en cas de casse. Selon son constructeur, le Tornado 552L devrait être disponible dans le courant du mois de mai pour la somme de 399 euros.