La seconde vague des terminaux sous Android One en Inde s’apprête à être commercialisée, environ un an après la première version de la déclinaison entrée de gamme d’Android à destination des pays émergents. Il faut apparemment s’attendre à une montée en gamme et une possible concurrence avec les smartphones de Motorola.

android one

En mai 2014 lors de la Google I/O, la firme de Mountain View avait dévoilé le programme Android One pour commercialiser des smartphones d’entrée de gamme à destination des pays émergents. L’idée était de proposer une interface Android stock avec des mises à jour directement déployées par Google, à la manière des Nexus. On a pu voir arriver dès le mois de septembre différents terminaux en Inde, avec les mêmes spécifications et notamment un SoC MediaTek. En fait, les constructeurs n’avaient pas le choix des composants et ont seulement pu modifier le design des téléphones. Le succès d’Android One n’a pas été au rendez-vous et il semblerait que pour la seconde vague, Google soit prêt à lâcher un peu de lest aux constructeurs.

Ainsi, le 14 juillet prochain, le constructeur indien Lava commercialisera un smartphone Android One revu et corrigé. Le constructeur opérerait alors une montée en gamme avec un écran de 5 pouces, un SoC MediaTek et 2 Go de mémoire vive. C’est mieux que le seul Giga de RAM des actuels smartphones Android One. Google serait toujours de la partie puisque le géant aurait supervisé le développement du smartphone qui intégrerait cette fois-ci des applications livrées par Lava en plus des services de Google. Le géant de Mountain View prévoit également de mettre en avant cette nouvelle vague de produits avec un budget marketing de 10 à 15 millions de dollars pour l’Inde. Il faut donc s’attendre à d’autres produits pour ce Android One 2.0 en montée de gamme. On connait déjà le terminal de General Mobile en Turquie qui propose une fiche technique intéressante avec son écran HD et son Snapdragon 410.

Le prix du futur Android One de Lava serait de 12 000 roupies indiennes soit environ 170 euros. De quoi faire de l’ombre aux terminaux Android sous la barre des 200 euros avec une interface Android stock à l’image des Moto G de Motorola. Les terminaux Android One pourraient même devenir plus intéressants avec un meilleur suivi des mises à jour.