Rohff et Danew, une marque française qui produit des téléphones mobiles, se sont associés en début d’année et s’apprêtent désormais à sortir leur premier smartphone : le Surnaturel 500.

surnaturel R500

Surnaturel R500

Le rappeur français Rohff, qui a fait ses premières armes avec la Mafia K’1 Fry avant d’entamer une carrière solo couronnée par des succès comme « La Puissance » ou « Le son qui tue », va se lancer dans une nouvelle aventure. Après avoir séduit le rap-game, c’est l’industrie du mobile que l’homme de 37 ans veut dompter.

À lire : Notre test du Surnaturel R500 de Danew

Il s’apprête ainsi à sortir le Surnaturel R500, un smartphone qui emprunte son nom à son prochain album. Pour ce projet, Rohff s’est associé avec Danew, une marque française créée en 2006 qui produit quelques smartphones d’entrée de gamme encore très peu connus. Ce partenariat a été présenté en mars dernier, mais le mobile semble maintenant fin prêt à faire son entrée dans le phone-game pour les fêtes de fin d’année.

Concernant les caractéristiques techniques du produit, on ne sait pas grand-chose, si ce n’est qu’il possède un écran Full HD de 5 pouces, un processeur cadencé à 1,5 GHz, et un stockage interne de 32 Go. Le tout à un prix de départ de 300 euros. On a d’ailleurs pu apercevoir le terminal dans le dernier clip de Rohff, intitulé « Sans forcer », où il arbore un logo « R » rétroéclairé et rouge, et un appareil photo dorsal qui rappelle ceux de Motorola ou LG. On y retrouvera également quelques bonus propres au rappeur : fonds d’écrans Rohff, un titre inédit et une application qui permet visiblement de faire des selfies avec l’artiste.

D’ailleurs, deux autres mobiles sont prévus pour 2016, l’un à moins de 100 euros et l’autre plus haut de gamme. Le rappeur ne compte pas s’arrêter aux mobiles puisqu’il développe avec Danew des produits connectés comme une enceinte Bluetooth, des lunettes connectées ou encore un casque audio.

 

Qui est l’exemple ?

Évidemment, allier high-tech et rap n’est pas sans rappeler la voie empruntée par Dr. Dre, et Rohff ne s’en est pas caché lors d’un entretien avec le Figaro« C’est pas faute d’espérer, de rêver… Ils l’ont pensé quand ils étaient à notre stade. Puis il y a des points communs entre nos deux univers. Ça fait quand même 20 ans que je suis dans le rap et à force de pratiquer, j’ai appris qu’il y avait un tas de choses dans le rap: c’est aussi mixer, masteriser, perfectionner la musique au même titre qu’un Dr. Dre. Tout ça m’a rendu extrêmement perfectionniste.»

Rohff et Danew ont en tout cas signé un partenariat sur cinq ans, et espèrent écouler 20 000 exemplaires du Surnaturel 500 sur l’année qui suivra sa sortie.