Le Gionee Elife S6 vient d’être officialisé en Chine et vient garnir le catalogue de milieu de gamme de la firme. Son charme tient essentiellement à son châssis presque entièrement fait d’aluminium.

gionee_elife_s6_tilt_gold_2

Gionee s’est fait une spécialité de fournir des smartphones très fins ou très bien construits. C’est le moyen que le constructeur chinois a en tout cas trouvé pour faire parler de lui, et cela marche puisque les mobiles de la firme ont plusieurs fois été cités quand il s’agissait d’établir un nouveau record de finesse. Aujourd’hui, Gionee fournit un nouveau smartphone qui ne bat aucun record, mais qui brille par sa construction (du moins en photo), d’autant qu’il s’inscrit dans le milieu de gamme.

Le Gionee Elife S6 est donc équipé d’un écran AMOLED de 5,5 pouces avec une définition de 720 x 1280 pixels, d’un SoC octo-core MediaTek MT6753 cadencé à 1,3 GHz, de 3 Go de mémoire vive, d’une capacité de stockage de 32 Go (avec microSD), d’un appareil photo dorsal de 13 mégapixels, d’une caméra frontale de 5 mégapixels, et d’une batterie de 3150 mAh. Le smartphone embarque aussi un port USB type-C, est compatible avec la 4G de catégorie 4, et est installé sous Android 5.1 Lollipop avec l’interface Amigo OS.

gionee_elife_s6_rear_camera_crop

Mais c’est bien sa construction qui lui vaut son statut de smartphone intéressant. L’Elife S6 est en effet très fin (6,9 mm d’épaisseur), et est composé presque entièrement d’aluminium (89 %). En Chine, le terminal est en précommande à un tarif d’environ 250 euros. Comme tous les produits de Gionee, le mobile n’a pas été annoncé ailleurs que sur le marché asiatique, mais les amateurs d’importation pourraient être intéressés.