Selon les informations du site ReCode, Google aurait décidé de retarder le support des écrans Force Touch sur Android. Android N, la prochaine version d’Android ne devrait pas les supporter, du moins dans ses premières versions.

SONY DSC

L’écran Force Touch du Meizu Pro 6

Alors que les constructeurs de smartphones n’osent pas encore vraiment intégrer des écrans Force Touch (ou 3D Touch, pour reprendre la terminologie d’Apple), il semblerait qu’Android N ne les supportera pas, et ce bien que la version Developer Preview en montre quelques traces. C’est en tout cas ce que rapporte le très sérieux site ReCode qui affirme tenir l’information de plusieurs de ses sources. Le site américain indique en effet que lors de sa sortie, prévue pour le milieu ou la fin de l’année, Android N ne supportera pas ces écrans Force Touch. Mais il est possible que ce support arrive ensuite via des mises à jour, voire avec Android O.

La raison de ce retard est inconnue et Google a refusé de commenter cette rumeur. Pour l’instant, les smartphones Android qui disposent d’un écran Force Touch se comptent sur les doigts d’une main : certaines versions du  Huawei Mate S, le ZTE Axon Mini, le Huawei P9 Plus ou encore le Meizu Pro 6. Mais tous ces smartphones ont un point commun : très peu d’applications exploitent réellement l’écran Force Touch et les développeurs ne s’emparent jamais vraiment des SDK “maison” mis en ligne par les constructeurs. Sans l’appui de Google et le support natif des écrans Force Touch par Android, il fait peu de doute qu’il y aura peu d’applications majeures à les exploiter correctement.

Mais après tout, ces écrans Force Touch sont-ils réellement quelque chose dont l’utilisateur a vraiment besoin ou un simple gadget technologique ? Pour décider de retarder cette fonctionnalité sur la prochaine version d’Android, Google a déjà partiellement répondu à cette question.