Joe Londsdale, Nolan Bushnell (fondateur d’Atari) et Kevin Spacey (Frank Underwood dans House of Cards pour ne citer qu’un seul de ses multiples grands rôles) misent sur Wonder, une nouvelle marque souhaitant concurrencer Apple sur le marché du smartphone très haut de gamme. Plus spécifique encore, il s’agira de smartphones destinés aux gamers.

wonder

Lors de l’E3 en juin dernier, Andy Kleinman, ancien responsable de Zynga, annonçait Wonder, sa nouvelle entreprise aspirant à se lancer dans le domaine de la VR et du hardware. Les détails étaient très maigres, mais on savait déjà qu’il a réussi à réunir autour de lui certains employés travaillant auparavant chez Activision, HTC, Microsoft, Dell ou encore Disney et Scopely. En outre, Wonder s’est montée en partie grâce aux fonds de Kevin Spacey, le célèbre acteur, d’Owen Van natta, ex-COO de Facebook, de Nolan Bushnell, fondateur d’Atari, d’Allen DeBevoise, fondateur de Machinima, et d’autres célébrités de la NFL ou de la NBA.

Un objet futuriste qui deviendra une icône

Le projet reste toujours très flou, mais TechCrunch affirme avoir quelques informations à son sujet. D’après le site américain, Wonder cherche à créer un smartphone haut de gamme pour gamers pouvant entrer en compétition directe avec l’iPhone. « Le but est de construire un objet tellement futuriste qu’il deviendrait une sorte d’icône, démarrant des discussions où que vous alliez ». Wonder s’est néanmoins retenu de tout commentaire sur le sujet.

Composée d’une trentaine de personnes, la firme continue de recruter des éléments de qualité. Récemment, Tyler Carper a rejoint la société après être passé chez HTC de 2007 à 2014 (à une période difficile donc) et Cyanogen entre juin 2014 et juin 2015 (avant que les problèmes ne commencent). Ce dernier a déclaré « aimer l’idée d’innover dans les environnements en perpétuel changement que sont la mobilité et le divertissement ». Une phrase confirmant à demi-mot l’idée d’un téléphone pour gamers.

Un smartphone couplé à un casque ?

Il est difficile en 2016 d’imaginer une marque tenter de rivaliser avec l’iPhone en adoptant un autre OS qu’Android. S’il veut se lancer dans le domaine du jeu et de la réalité virtuelle, l’ambition de Wonder pourrait concerner un smartphone compatible avec Daydream, la plateforme de VR présentée par Google lors de la Google I/O.

Pour l’heure, Wonder reste très discret et se contente d’un simple site web. Avec des personnalités comme celles qui prêtent leur nom au projet, gageons que nous en entendrons de nouveau parler dans un futur plus ou moins proche.

À lire sur FrAndroid : L’ambition de Google derrière Daydream, la réalité virtuelle pour tous