Avec le désastre du Galaxy Note 7, Samsung pourrait perdre 17 milliards de dollars, mais également voir sa réputation de marque grandement amoindrie.

samsung_in_sm_aura_bonifacio_global_city

Le Galaxy Note 7 est le feuilleton dramatique qui fait couler beaucoup d’encre dans le milieu de la tech. Celui-ci a aussi fait perdre énormément d’argent à Samsung. D’après les calculs effectués par Reuters, le gouffre dans les comptes de l’entreprise s’élèverait à 17 milliards de dollars, soit environ 15,4 milliards d’euros. Ces chiffres prennent en compte le manque à gagner des 19 millions de phablettes que le fabricant comptait vendre, mais qui ne finiront probablement jamais sur le marché.

 

Les ventes interrompues

Destiné à être le produit phare de Samsung, la réputation de ce dernier a été complètement saccagée par un trop grand nombre de cas d’explosion. Un peu partout dans le monde, divers Galaxy Note 7 ont tout simplement surchauffé et sont devenus complètement inutilisables. Pour des raisons de sécurité et mettre un terme au fiasco, l’entreprise sud-coréenne a rappelé tous smartphones et interrompu les ventes.

 

Mauvaise réputation

Actuellement, Samsung attend les résultats de l’enquête menée par les autorités américaines de sécurité pour déterminer les causes d’un tel fiasco. Quoi qu’il en soit, il est quasiment certain que la gamme des Galaxy Note est définitivement enterrée tant il semble impossible pour celle-ci de se relever après une aussi mauvaise publicité.

Les 17 milliards de dollars de pertes devraient pouvoir être absorbés par l’entreprise, mais le coup reste très difficile à digérer pour Samsung et son image de marque. Cités par Reuters, des analystes pessimistes craignent que d’autres modèles du fabricant souffrent également de cette mauvaise publicité. Sur le long terme, Samsung va devoir se démener pour que sa réputation ne s’envole pas en fumée.

giphy