Les batteries des Galaxy Note 7 de Samsung ont été testées en interne et non dans les habituels laboratoires indépendants, contrairement à la plupart des autres constructeurs. La société sud-coréenne n’a toujours pas d’explication sur la surchauffe de ses Galaxy Note 7, les tests n’ayant révélé aucun problème.

samsung-galaxy-note-7

L’actualité houleuse pour Samsung n’est pas prête de s’arrêter. C’est l’occasion d’en apprendre toujours un peu plus sur le fonctionnement de la société sud-coréenne, comme les conditions de travail de ses employés. Aujourd’hui, nous apprenons que Samsung a une méthode bien à elle pour tester ses batteries. Contrairement à ses concurrents qui les envoient dans des laboratoires indépendants certifiés CTIA, Samsung préfère les tester en ses murs. Et lors de ces essais, la firme affirme qu’elle n’a rencontré aucun problème.

En quoi consistent les tests sur les batteries ?

Les tests permettent de vérifier comment se comporte la batterie pendant les appels et la charge. Des moments cruciaux pendant lesquels celle-ci est la plus susceptible de surchauffer. Également, la batterie est soumise à des hautes températures afin d’observer si risque de combustion il y a.

Samsung certifie Samsung

Samsung n’est pas la seule entreprise à tester en interne ses batteries. Lenovo, anciennement Motorola, fait de même à une différence près : Lenovo utilise des laboratoires tiers, en interne, alors que la firme coréenne prend pour base ses propres tests pour bénéficier de la certification CTIA. Cette certification américaine permet de vérifier que les batteries sont bien conformes aux normes en vigueur pour pouvoir être commercialisées. 

Et si le problème ce n’était pas les batteries ?

La société coréenne maintient qu’elle n’a constaté aucun problème de surchauffe ou de dysfonctionnement de la batterie du Galaxy Note 7 pendant les tests qu’elle a effectués. Que faut-il en conclure ? Que Samsung a commis une négligence pendant les essais sur la batterie ? Ou que le problème ne provient pas des batteries, mais d’un autre composant du smartphone ? On parle en effet d’un problème relatif au design du téléphone, ou de la fonctionnalité de charge rapide.