Le simple fait d’être à côté de notre smartphone nous empêche de bien nous concentrer. C’est ce que révèle une étude américaine.

Dumb et Dumber ont abusé de leurs téléphones.

Les smartphones ont profondément transformé la manière dont nous communiquons entre nous. Ces appareils ont un impact majeur sur nos interactions, notre manière de nous informer ou encore de nous divertir. De cela, tout le monde est conscient et les phrases que je viens d’écrire enfoncent un peu des portes ouvertes.

Mais les smartphones ont également un effet pernicieux. D’après une étude publiée dans le Journal of the Association for Consumer Research aux États-Unis, nos téléphones peuvent réduire nos capacités cognitives. Et plus ils sont proches de nous, plus on a du mal à se concentrer. Explications.

Moins de ressources cognitives

Les chercheurs écrivent avoir mené des expériences sur un échantillon de 520 personnes. Les participants ont dû réaliser des exercices sur ordinateur pour tester leur concentration, leur mémoire et leur capacité à résoudre un problème. Or, ces derniers étaient divisés en trois groupes. Les premiers avaient leur téléphone dans la poche, les deuxièmes l’avaient posé face retournée sur la table et les troisièmes ont dû le laisser dans une autre pièce.

Tous les smartphones étaient réglés en silencieux. Les responsables de l’étude se sont rendu compte que les personnes ayant laissé leurs téléphones dans une autre pièce réussissaient à mieux se concentrer que les autres. Ils en ont déduit que la simple présence du smartphone à proximité d’un individu lui « drainait » une partie de ses ressources cognitives, réduisant ainsi son attention pour réaliser correctement d’autres tâches. Et cela se fait ressentir même quand une personne réussit à éviter de vérifier son téléphone — pour voir si elle n’a pas reçu un message.

Les personnes ayant laissé leur téléphone dans une autre pièce sont plus capables de bien réfléchir.

 

Hors de la vue, hors de l’esprit

Adrain Ward, l’un des responsables de cette étude, explique que « votre esprit conscient ne pense pas à votre smartphone, mais ce processus — le processus qui vous exige de ne pas penser à quelque chose — utilise une partie de vos ressources cognitives limitées ». Les chercheurs ont par ailleurs noté que les effets étaient significativement plus remarquables auprès des personnes très attachées émotionnellement à leur téléphone.

Ce qu’il faut retenir, c’est qu’il est important de réduire notre dépendance à nos smartphones et que laisser l’appareil hors de notre vue nous permet de le sortir de notre esprit, ne serait-ce que momentanément.