Ubuntu Touch sera une des options disponibles pour les contributeurs au projet Purism Librem 5, un smartphone équipé de GNU/Linux.

En dehors des sphères Android et iPhone, le smartphone le plus attendu est sans doute le Purism Librem 5. Ce smartphone est le projet de libristes qui souhaitent concevoir un smartphone équipé de GNU/Linux, nous avions déjà évoqué son cas en août 2017. Finalement, la campagne de financement participatif a atteint 158 % de l’objectif visé, une réussite. Ce smartphone est conçu pour les plus méticuleux d’entre nous, il offre une personnalisation jamais vue et surtout la possibilité de contrôler tous les composants du smartphone.

Le Purism Librem 5 est un smartphone doté d’un écran de 5 pouces avec un CPU ARM I.MX6 ou I.MX8, une carte graphique Vivante (avec un pilote libre), 3 Go de RAM, deux caméras, un port jack et quelques capteurs classiques (sans oublier un modem 4G). En somme, un smartphone assez classique si on le compare à ce que l’on retrouve sur le marché Android. Le plus intéressant reste, bien entendu, la partie logicielle. Point d’Android, il s’agit de PureOS basé sous Debian, une distribution GNU/Linux.

Dans un premier temps, Purism a rallié le soutien de KDE et de la fondation Gnome. Aujourd’hui, nous venons d’apprendre que les backers du projet auront la possibilité de recevoir le Purism Librem 5 avec Ubuntu Touch. Trois variantes seront proposées :

  • Librem 5 avec PureOS
  • Librem 5 avec PureOS (KDE Plasma Mobile)
  • Librem 5 avec Ubuntu Touch

Pour rappel, Ubuntu Touch est la version adaptée aux mobiles de la célèbre distribution GNU/Linux. Initialement, cet OS a été conçu comme une alternative open-source à Android et iOS. Malheureusement, cela n’a vraiment pas eu l’effet escompté, et Canonical n’a pas poussé son effort de développement. En 2014, nous avions tout de même pu découvrir un smartphone BQ équipé d’Ubuntu Touch.

Ce projet nous rappelle la malheureuse histoire de l’Ubuntu Edge, à l’époque le projet de financement participatif n’était pas arrivé à son objectif. Un projet mort-né malgré un peu moins de 20 000 personnes qui avaient apporté leur contribution au projet, parmi lesquelles Bloomberg, qui avait signé un chèque de 80 000 dollars pour sa concrétisation… en vain.

À lire sur FrAndroid : Purism Librem 5 : une nouvelle tentative de smartphone sous GNU/Linux