Avec le succès de la Nintendo Switch et le développement des smartphones pour gamers, la startup américaine Wonder a décidé de lancer un projet : un écosystème permettant de jouer n’importe où et sur n’importe quel support. Le tout en se basant sur un smartphone gamer.

Jouer aux jeux mobiles et même PC, tout en profitant de la flexibilité offerte par la Nintendo Switch. Voilà le concept que propose Wonder, une startup basée à Los Angeles. Lors d’une interview accordée à TheVerge, Andy Kleinman, PDG de l’entreprise, a détaillé l’ambitieux projet qui pourrait bien marquer un tournant dans l’histoire du gaming sur mobile.

WonderOS au centre de l’écosystème…

Tout l’univers imaginé par Wonder se base sur un smartphone Android avec une interface spéciale, appelée WonderOS pour le moment. Selon les dires de Kleinman, cet OS permet d’optimiser (voire même d’overclocker) les composants du smartphone pour lui offrir une puissance de calcul capable de faire tourner les jeux mobiles les plus gourmands.

WonderOS offrira également un affichage adapté aux télévisions lorsque le smartphone y sera connecté. Enfin, Wonder réfléchit à comment permettre de jouer à des jeux PC grâce au smartphone. Steam Link est, pour le moment, la solution envisagée.

Les services seraient proposés avec un système d’abonnement payant donnant accès aux jeux.

… avec des périphériques qui tournent autour…

Comme pour la Nintendo Switch, le projet de smartphone Wonder prévoit un ensemble d’appareils permettant de diversifier l’expérience de jeu.

La station, semblable au dock de la Switch, accueillerait le smartphone et transmettrait son signal vidéo à la télévision, transformant ainsi le smartphone en une console de salon.

La manette spéciale Wonder prendrait alors le relais en tant que contrôleur de jeu. Celle-ci aurait également un support pour accueillir le smartphone, à la manière de ce que font beaucoup de manettes Android aujourd’hui.

… mais pas grand-chose de concret pour l’instant

Malgré un prototype de smartphone présenté à The Verge, et une image promotionnelle montrant une manette, le projet Wonder est encore loin d’être concrétisé. D’ailleurs, la startup ne prévoit de développer en interne que la partie logicielle. Elle serait en ce moment même en recherche active de partenaires pour la partie hardware, que ce soit le smartphone ou les périphériques. D’ailleurs, ces appareils n’ont toujours pas été nommés.

Wonder espère lancer officiellement son écosystème gaming en 2019. Entre-temps, le marché des smartphones évolue beaucoup, avec les sorties du Nubia Red Magic ou encore du Xiaomi Black Shark. Beaucoup d’incertitudes planent donc sur le projet.

En attendant, on se satisfera donc de ces belles promesses, dans l’attente d’avoir davantage d’informations sur le projet.

À lire sur FrAndroid : Pourquoi le jeu vidéo mobile va connaitre un âge d’or