Une conférence de presse se tenait ce matin dans les locaux de Xiaomi. L’occasion pour le constructeur d’annoncer sa tablette 7,9 pouces Mi Pad équipée de composants très performants avec notamment un processeur Tegra K1 et une batterie d’une capacité gigantesque de 6700 mAh.

Xiaomi Mi Pad

Alors qu’on s’attendait à ce que Xiaomi lève le voile sur le Mi3S lors de la conférence de presse de ce matin, c’est finalement une télévision et une tablette qui ont été dévoilées : la fameuse Mi Pad. Le constructeur chinois n’a pas lésiné sur les moyens et a intégré dans sa première tablette des composants très performants. Ainsi, la Mi Pad possède un écran d’une taille de 7,9 pouces avec une dalle à la définition de 2048 x 1536 pixels, ce qui lui confère une résolution de 326 PPI.

Tegra K1 2

Pour piloter l’ensemble, c’est la nouvelle puce de NVIDIA qui prend place au sein de la tablette : la Tegra K1. Ce SoC intègre 4 cœurs ARM Cortex-A15 cadencés à 2,2 GHz plus un 5ème cœur, dit compagnon, destiné à réduire la consommation lors des faibles charges et cadencé à une fréquence plus faible. La partie graphique de la puce est censée être performante avec 192 unités de calculs basées sur l’architecture Kepler qu’on retrouve sur les cartes graphiques GeForce destinées aux ordinateurs. Le SoC est assisté par 2 Go de mémoire vive.

Des composants hors normes

Pour pouvoir bénéficier de toute cette puissance, la Mi Pad intègre une batterie à la capacité impressionnante e 6700 mAh alors que les concurrents dans cette diagonale d’écran ne dépassent pas les 5000 mAh. Xiaomi annonce ainsi une autonomie de 1300 heures en veille, 86h en lecture de musique ou encore 11 heures en streaming vidéo. L’entreprise proposera deux versions de la Mi Pad : une équipée d’une mémoire interne de 16 Go et une autre avec 64 Go de mémoire flash pour le stockage. Pour les deux modèles, un slot microSD permettra d’insérer des cartes de 128 Go pour étendre la capacité de stockage. Le tout pesant 360 grammes.

Mi Pad 2

Le Wi-Fi n’est pas en reste avec l’intégration d’une puce hautes performances 802.11ac (5 GHz et deux antennes) qui devrait permettre un débit théorique d’au moins 867 Mb/s avec un routeur compatible comme le MiRouter. Deux appareils photo sont également de la partie avec un capteur 8 mégapixels pour l’arrière de la tablette et un 5 mégapixels frontal. Les deux possèdent une grande ouverture à f/2.0 qui devrait permettre de réaliser de bons clichés en basse lumière. Bref, tout semble réuni pour que cette tablette soit une merveille.

Une tablette performante à petit prix ?

Xiaomi a profité de la présentation pour dévoiler quelques résultats de benchmarks réalisés avec la tablette pour la comparer avec l’iPad Mini Retina. Ainsi, sur 3D Mark Unlimited, la Mi Pad atteint 29852 points contre 41801 sur AnTuTu, 1645 sur BaseMark OS2 ou encore 3470 sous Geekbench 3. La puce graphique semble faire des merveilles avec 60,6 images par seconde sous GFXBench 3 contre 30 images par seconde pour l’iPad Mini. C’est d’autant plus impressionnant lorsque l’ont connaît le prix de vente de la Mi Pad 300 SGD (environ 175 euros) pour la version 16 Go et 340 SGD (environ 200 euros) pour le modèle doté de 64 Go de stockage.

Mi Pad bench

En revanche, aucune date de commercialisation n’a été annoncée et la vente à l’international n’est pas encore prévue pour la tablette de Xiaomi même si l’entreprise chinoise compte s’étendre dans quelques pays en 2014 comme le Brésil ou encore la Russie.