Dans un paysage où la sVOD faisait jusqu’alors bien pâle figure, l’arrivée de Netflix sur le marché a fait grand bruit, et a mis en lumière ce type de vidéo à la demande où il suffit d’un simple abonnement. Et selon les premiers chiffres dévoilés par Le Figaro, ce n’était pas pour rien : en deux semaines d’existence, le service américain aurait recueilli les suffrages de 100 000 Français.

Netflix

Alors que CanalPlay dépasse à peine les 500 000 abonnés, tandis que son lancement date de novembre 2011, Neftlix a su mener une communication telle que rares doivent être ceux qui n’en ont pas entendu parler à ce jour. Le service, multiplateformes et doté de trois formules d’abonnement, a fait son entrée officielle sur le marché français le 15 septembre dernier. Et selon nos confrères du Figaro, Netflix aurait su attirer la curiosité d’au moins 100 000 abonnés dans l’Hexagone, malgré une chronologie des médias franco-française handicapant la sortie rapide des films.

Qui restera ?

100 000 aujourd’hui, en quinze jours d’existence, mais combien à la mi-octobre ? La question reste entière, puisqu’il est impossible de déterminer à ce jour qui compte réellement conserver un abonnement payant au-delà de ce premier mois. Comme les services de streaming audio, Netflix offre en effet un premier mois d’essai gratuit, ce qui aura sans nul doute pesé dans la balance des technophiles et simples curieux. Impossible avant quelques semaines de déterminer si ces aventuriers de l’image auront suffisamment apprécié Netflix pour conserver un abonnement facturé mensuellement entre 8 et 12 euros, selon le nombre d’écrans pouvant être utilisés simultanément et la qualité d’affichage choisie.

Plusieurs défis s’imposent aujourd’hui à Netflix, dont les scores à l’international – présent dans près de 50 pays, il revendique plus de 50 millions d’abonnés dont une large majorité aux USA – sont déjà amplement satisfaisants. Alors que la France est désormais habituée au système de TV sur des box fournies par des fournisseurs d’accès Internet, il s’agira pour le service non seulement d’accroître son offre géolocalisée rapidement, mais aussi de s’inviter dans ces précieux boîtiers afin de toucher simplement le cœur des foyers. De ce côté, l’arrivée d’Android TV dans des box (Bouygues Telecom notamment) devrait apporter un petit coup de pouce supplémentaire à Netflix.